Delegation of the European Union to Benin

Revue du secteur agricole, gestion 2019

06/08/2020 - 12:41
News stories

Les travaux de la Revue du secteur agricole (gestion 2019) ont été lancés à Cotonou, le 6 août 2020, en présence du Directeur de Cabinet du Ministre de l'Agriculture, de l'Elevage et de la Pêche (MAEP), de la Chargée d'Affaires a.i. de la Délégation de l'Union européenne au Bénin et de plusieurs autres acteurs du secteur agricole. Cette Revue permet de capitaliser sur les efforts et les acquis des années précédentes, en particulier ceux de 2019, pour répondre avec efficacité aux nouveaux défis du secteur agricole. Au nom des Partenaires Techniques Financiers du secteur, Madame Véronique Janssen, Chargée d'Affaires a.i. de la Délégation de l'Union européenne au Bénin, a salué les efforts du Gouvernement à élaborer un plan sectoriel de riposte à la crise sanitaire qui sévit actuellement, dit « Plan d’atténuation des effets et des impacts du COVID-19 sur le secteur agricole et la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Bénin ». Pour plus d'informations, vous trouverez ci-après, le discours prononcé.

Je voudrais tout d'abord saluer la participation de tous les acteurs à ce grand rendez-vous annuel du secteur agricole. Votre présence ici, témoigne de l'intérêt que vous portez au développement du secteur et de votre engagement au processus de réforme qui caractérise cette période de changement et, faut-il le rajouter, de crise.

En effet, nous vivons une période extraordinaire et sans précédent de notre histoire, celle de la pandémie de la COVID-19, qui, non seulement bouleverse notre travail, nos relations et notre façon de vivre, mais aussi présume d’une situation critique pour la sécurité alimentaire de la population béninoise et de l’humanité dans son ensemble.

Bien que la revue sectorielle nous rassemble aujourd’hui autour de la gestion 2019, il ne nous sera pas possible d’ignorer la crise qui frappe le Bénin aujourd’hui. Plus encore, nous devrons davantage capitaliser sur les efforts et les acquis des années précédentes, en particulier ceux de 2019, pour répondre avec efficacité aux nouveaux défis du secteur agricole.

Je voudrais donc déjà saluer la perspicacité avec laquelle, Monsieur le Ministre, vous avez su être l’un des premiers à élaborer un plan sectoriel de riposte à la crise dit « Plan d’atténuation des effets et des impacts du COVID-19 sur le secteur agricole et la sécurité alimentaire et nutritionnelle au Bénin ». C’est avec assurance que je peux confirmer le soutien des PTF à ce Plan d’atténuation.

Je voudrais enfin exprimer ici la volonté des PTF de s’associer aux acteurs du secteur agricole pour faire de la revue sectorielle 2020 une rencontre fructueuse et utile pour le développement du secteur agricole.

Mesdames, Messieurs, Chers Invités,

Au nom des Partenaires Techniques et Financiers du secteur, je voudrais saluer encore une fois aujourd’hui les efforts continus du Gouvernement pour soutenir le secteur agricole, en témoigne la hausse de 22% des affectations budgétaires ainsi que la hausse substantielle de 20% accordée à la recherche agricole. C’est la preuve de la volonté du Gouvernement de réagir efficacement aux défis critiques d’aujourd’hui induits, depuis août 2019, par la fermeture des frontières avec le Nigéria.

Malgré ces contraintes, les acteurs du secteur ont su être proactifs et innovants, de sorte que les performances du secteur agricole de l’année 2019 sont dignes de nos éloges.

Permettez-moi, Monsieur le Ministre, d’ouvrir ici une parenthèse pour souligner et saluer respectueusement l’efficacité avec laquelle vous avez pu élaborer le rapport de performance du secteur agricole, Gestion 2019, en dépit de la crise sanitaire qui a paralysé le pays depuis mars 2020. Ceci est, en soi, une « performance » qui indique la capacité d’adaptation de votre Ministère, ce que nous appelons communément aujourd’hui « capacité de résilience », tant nécessaire en ces jours de grands changements.

Le rapport de performance, donc, nous permet d’apprécier les réussites du secteur agricole en 2019, dont je voudrais rappeler les principales :

  • Une contribution à la croissance économique nationale de 1,47%;
  • Une contribution d’environ 28% au PIB 2019 ;
  • Un accroissement de la production vivrière et des cultures d’exportation telles que l’anacarde, le coton, le soja et le karité ;
  • Une réduction sensible du taux de prévalence de la malnutrition chronique des enfants de moins de 5 ans qui s'établit à 32%.

L’année 2019 a également été marquée par une pluviométrie généreuse pour les cultures, mais qui a malheureusement occasionné des inondations et la perte de 5000 ha de cultures, une perte estimée à 53 milliards de FCFA. C’est la raison pour laquelle les stratégies d’intervention des PTF soutiennent les efforts du Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche pour mettre en place une agriculture adaptée au changement climatique et pour renforcer, encore et encore, la résilience des exploitations agricoles.

Je conclurai, Monsieur le Ministre, en vous assurant, s’il en était besoin, que nous, les partenaires techniques et financiers, ne ménageons pas nos efforts, ni aujourd'hui et ni demain, pour traverser la crise sanitaire et alimentaire qui nous frappe partout dans le monde et pour rendre le secteur agricole l'un des grands piliers de l’autonomie alimentaire, de la stabilité sociale et de la croissance économique du Bénin.

Je vous remercie.

PDF icon20200806_discours_revue_sectorielle_agriculture.pdf

Editorial Sections: