Délégation de l'Union européenne au Bénin

Les premières écoles construites en matériaux locaux sortent de terre avec un appui de l'Union européenne.

12/02/2020 - 11:28
Voices and views

Deux nouvelles écoles primaires à cycle complet ont été inaugurées la semaine dernière par l'Ambassadeur de l'Union européenne Giacomo Durazzo et les autorités mauritaniennes dans les régions du Gorgol et du Guidimakha, au cours d’une tournée qu'effectuait l’Ambassadeur dans les régions du Sud de la Mauritanie. L'école de Darou Salam, située à quelques encablures de la ville de Kaédi, et l’école 12 de Sélibaby, ont été inaugurées respectivement le 5 et le 6 février. Leur construction fait partie du projet PECOBAT, financé par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne et visant l'employabilité des jeunes et le renforcement des capacités des PME du secteur du BTP avec des matériaux locaux. Ce projet est mis en œuvre par le Bureau international du travail (BIT) et il est cofinancé par l’Agence française de développement (AfD).

Ces infrastructures construites avec des matériaux locaux (terre) sont l'œuvre de jeunes mauritaniens formés dans le domaine du bâtiment. Elles constituent une contribution de l'Union européenne au développement local à travers l'employabilité des jeunes et l'accès des populations aux services sociaux de base. "J’ai été formée en 2017-2018 par le PECOBAT en maçonnerie terre. Je fais partie des jeunes qui ont participé à la construction de l’école. Avec d’autres anciens stagiaires nous avons gagné notre premier marché en tant que GIE et nous espérons pouvoir en gagner d’autres. Nous voulons nous positionner en leader du bâtiment au Gorgol", témoigne Astou Samba Ndiaye, formée par le PECOBAT, membre du GIE "Dimbé".

Pour sa part, l'Ambassadeur de l'Union européenne a affirmé que ces infrastructures traduisent l'engagement de l'Union européenne dans le domaine de «l’emploi et les jeunes, l’environnement et l’éducation», espérant  leur "durabilité, la mobilisation du corps enseignant et du matériel scolaire".

Dans le cadre de ce projet, d'autres chantiers sont en cours dans différentes localités du pays. Les chantiers de deux autres écoles primaires bientôt finalisées ont été visités par l’Ambassadeur à Mbagne et Gouraye, deux collèges sont prévus en Assaba. A travers ces infrastructures, l'Union européenne contribue à la compétitivité de l'économie mauritanienne par la valorisation des ressources humaines et matérielles locales.

 

 

Rubriques éditoriales: