Délégation de l'Union européenne au Bénin

RECASEB : Cérémonie de remise d'attestations aux artisans électriciens formés

09/04/2019 - 17:21
News stories

Dans le cadre de la coopération entre l'Union européenne et le Bénin et plus précisément du Programme d'Appui au Renforcement des Capacités des Acteurs du Secteur de l'Energie au Bénin (RECASEB), l'Agence de contrôle des installations électriques intérieures (CONTRELEC) a, à travers un programme de renforcement des compétences techniques et professionnelles, formé 375 artisans électriciens dans les 12 départements du Bénin. Une cérémonie de remise d'attestations a été organisée le 09 avril 2019 à l'INFOSEC de Cotonou, en présence des autorités de tutelle et de l'Ambassadeur Oliver Nette, Chef de la Délégation de l'Union européenne au Bénin. Vous trouverez ci-joint, l'allocution prononcée par l'Ambassadeur et le Communiqué de presse relatif à cet évènement.

  • C'est un honneur d'être à nouveau à vos côtés, Excellences Messieurs les Ministres, pour célébrer ensemble des résultats concrets de notre coopération dans le secteur de l'Energie et de la Formation professionnelle
  • Je sais que le thème du renforcement des capacités vous tient particulièrement à cœur, Monsieur le Ministre de l'Energie, et l'Union européenne se réjouit de pouvoir partager ce souci et d'y contribuer, avec volonté et détermination, notamment à travers le programme RECASEB
  • Au total, ce sont donc 360 électriciens qui ont été formés depuis Décembre 2018, sur l'ensemble du territoire national, sous l'égide du CONTRELEC (l'agence de contrôle des installations électriques intérieures). De plus, cette activité est réalisée en partenariat étroit avec l'Union des Chambres Interdépartementales des Métiers du Bénin (UCIMB), ce qui garantit une répartition géographique équilibrée.
  • La formation a donc été décentralisée, avec 12 séances organisées dans tous les départements du Bénin. La mise en œuvre par le Ministère du Travail et de la Fonction publique et le partenariat avec le projet ARCH (Assurance pour le Renforcement du Capital Humain) démontre par ailleurs le soutien des plus hautes instances à cette activité.
  • Même si nous n'avons qu'une centaine d'électriciens bénéficiaires de cette formation aujourd'hui devant nous, j'ai eu le plaisir de constater, lors de mon récent passage à Djougou il y a deux semaines, la ferveur et l'assiduité avec laquelle ces artisans ont suivi cette formation.
  • J'adresse également un hommage aux formateurs et à l'équipe de l'Assistance technique du projet RECASEB, qui ont su adapter la démarche au public cible, et qui ont ainsi pu répondre à leurs attentes.
  • Je note néanmoins, avec quelque regret, qu'aucune femme n'a participé à cette activité de formation. Je vous suggère donc que nous réfléchissions collectivement aux voies et moyens qui permettraient d'intéresser les femmes à ces métiers techniques, qui sont des métiers d'avenir. La promotion de l'égalité des sexes et de l'égalité des chances est en effet une priorité pour l'Union européenne.
  • Cette formation s'est voulue plus pratique que théorique, proche de son public cible et orientée vers l'emploi. Notre objectif commun est en effet de favoriser l'entreprenariat et l'accès à un travail stable porté sur l'avenir, valorisant et rémunérateur.
  • Nous nous félicitons également que sous l'impulsion du CONTRELEC, nous avons pu miser sur la durabilité de cette intervention grâce à une formation complémentaire de 15 cadres électriciens, qui deviendront à leur tour des formateurs et seront à même de poursuivre dans le temps le travail initié.
  • Permettre aux jeunes de mieux se former et favoriser leur accès à l'emploi reste la clé du développement. A l'issue de cette formation, les artisans électriciens béninois seront en effet mieux outillés sur les normes des installations, les normes de sécurité, et seront en mesure de produire un travail de qualité, à forte valeur ajoutée.
  • C'est dans cette optique que j'exhorte les participants, les formateurs et les institutions de tutelle à tout mettre en œuvre pour capitaliser sur le succès de cette initiative.
  • Au nom de l'Union européenne, je m'engage à poursuivre nos efforts en faveur des jeunes béninoises et béninois, lorsqu'il s'agit d'appuyer leur formation professionnelle et leur accès à l'emploi.
  • Félicitations à tous pour ce succès collectif, je vous remercie !

Rubriques éditoriales: