Délégation de l'Union européenne au Bénin

Pétition concernant les prisonniers de Gdeim Izik

Bruxelles, 18/07/2017 - 10:31, UNIQUE ID: 170822_2
Petition responses

L'UE a suivi la situation des prisonniers de "Gdeim Izik" avec une attention particulière. Depuis leur arrestation, les représentants de la délégation de l'UE à Rabat se sont réunis régulièrement avec le Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH) pour obtenir des informations sur leur état de santé et les conditions de détention. De plus, les représentations de la Délégation de l'UE ont observé l'audition des procédures civiles en cours.

Cher Pétitionnaire,

Je tiens à vous remercier de votre lettre dans laquelle vous exprimez vos préoccupations concernant les prisonniers de Gdeim Izik.

L'UE a suivi la situation des prisonniers de "Gdeim Izik" avec une attention particulière. Depuis leur arrestation, les représentants de la délégation de l'UE à Rabat se sont réunis régulièrement avec le Conseil National des Droits de l'Homme (CNDH) pour obtenir des informations sur leur état de santé et les conditions de détention. De plus, les représentations de la Délégation de l'UE ont observé l'audition des procédures civiles en cours.

La démocratie et les droits de l'homme sont une composante essentielle de notre politique étrangère et de nos différents dialogues avec des pays tiers comme le Maroc. Dans le cadre de notre dialogue politique avec les autorités marocaines, l'UE se déclare préoccupée par les cas allégués de mauvais traitements et d'impunité. Ce dialogue politique se déroule parallèlement au soutien apporté par le programme de coopération financière de l'UE aux institutions et à la société civile pour réformer le système de justice au Maroc et harmoniser ses normes avec les normes internationales et la Constitution.

L'UE est préoccupée par la longue durée du conflit du Sahara occidental et ses conséquences sur la sécurité, le respect des droits de l'homme et l'intégration régionale. Nous appuierons pleinement les efforts déployés par le Secrétaire général de l'ONU pour parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable, qui prévoira l'autodétermination des populations du Sahara occidental dans le cadre d'arrangements compatibles avec les principes de la Charte des Nations Unies.

Je vous prie de croire, à l'assurance de ma meilleure considération.

Vincent PIKET

Équipes éditoriales: