Délégation de l'Union européenne au Bénin

Réunion de la 13ème session du Groupe Thématique Agriculture (GTA)

24/11/2016 - 12:15
News stories

Discours de SEM Josep Coll, Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union européenne au Bénin, Chef de file des Partenaires Techniques et Financiers du secteur agricole

Excellence, Monsieur le Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche,

Madame la Directrice de Cabinet du Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche,

Messieurs les Représentants de la Société Civile du Secteur agricole,

Mesdames, Messieurs les représentants des Partenaires Techniques et Financiers,

Mesdames, Messieurs, Chers Invités.

C’est avec un réel plaisir que nous participons aujourd’hui à la 13ème session du Groupe Thématique Agriculture qui réunit, depuis 2011, tous les acteurs du secteur agricole du Bénin dans un cadre de dialogue et de concertation.

Monsieur le Ministre, je voudrais vous remercier, au nom de tous les partenaires techniques et financiers du secteur, de l’opportunité de rassembler et de coordonner les efforts des autorités béninoises, des professionnels et des PTF pour faciliter le processus de développement du secteur agricole, la souveraineté alimentaire et le développement économique du Bénin.

Les réunions du Groupe Thématique Agriculture ont été co-présidées pendant 8 années par l’Ambassade de Belgique, qui, je dois le dire, a su par sa vision, sa perspicacité, sa motivation et ses qualités d’animateur des PTF soutenir sans relâche le secteur agricole et stimuler le dialogue sectoriel.

Aujourd’hui, l’Ambassade de Belgique nous transmet cette responsabilité avec ses défis. Nous l'acceptons comme un privilège. Je voudrais par conséquent, avec votre permission, remercier sincèrement l’Ambassade de Belgique pour tous les efforts qu’elle a fournis avec tant d’efficacité et de professionnalisme. Son exemple nous guidera dans l’exécution des tâches de chef de file des partenaires techniques et financiers du secteur agricole.

Nous prenons à cœur cette nouvelle responsabilité pour, ensemble, faire face aux nombreux défis et opportunités qui s’offrent pour le secteur agricole, dont les plus marquants concernent :

  • Une insécurité alimentaire encore trop répandue qui touche 7,5% des ménages béninois ;
  • Des déficits nutritionnels à l'origine d'un taux de  18% d’insuffisance pondérale des enfants de moins de 5 ans ;
  • Des événements extrêmes (inondations et sécheresse) dus au changement climatique de plus en plus fréquents et qui, selon les experts, seront malheureusement la cause d’une baisse significative des rendements des cultures.
  • Un niveau de production et de rendement agricole encore très insuffisant pour permettre une agriculture durable qui nourrisse le pays et permette aux paysans de se développer.
  • Un cadre institutionnel encore trop faible pour promouvoir une gestion concertée, efficace et dynamique du secteur, promouvoir les initiatives et assurer une bonne synergie des acteurs clefs de l'agriculture.

C'est pour aider le gouvernement à relever ces défis que l’Union européenne s’est à nouveau engagée, aux côtés des autres PTFs déjà présents dans le secteur, depuis la crise alimentaire de 2008, à soutenir le secteur agricole. Comme vous le savez, l’Agriculture fait dorénavant partie des 3 secteurs de concentration du Plan Indicatif National du Bénin du 11ème FED.

De même, le Gouvernement béninois a donné, depuis avril 2016, de nouvelles orientations. Celles-ci sont  clairement exprimées dans le Programme d’Action du Gouvernement 2016-2020 et dans le Plan Stratégique de Développement du Secteur Agricole avec, notamment, l'approche territoriale par pôles de développement, particulièrement pertinente face aux défis actuels.

L'agenda de la session et les discussions prévues au cours de la présente séance apporteront à tous, nous l’espérons, les clarifications nécessaires afin de dissiper les questions de compréhension qui peuvent encore subsister concernant l'approche par pôle de développement. A ce titre, les questions relatives à l’opérationnalisation du nouveau montage institutionnel, le partage des rôles, la répartition des compétences, et les dotations en ressources humaines nous intéressent particulièrement.

Le programme d’appui au Développement Durable du Secteur Agricole du 11ème FED pour le Bénin entend s’aligner sur les 5 axes stratégiques du nouveau Plan Stratégique qu’il veut soutenir.

Le Gouvernement du Bénin a exprimé une volonté politique claire et précise de modernisation et de réformes dans le secteur de l’agriculture. C'est cette résolution qui incite l’Union européenne  et quelques autres partenaires à s’engager via un appui budgétaire sectoriel afin de soutenir les efforts du gouvernement dans le secteur agricole.

Monsieur le Ministre,

Au nom des partenaires du secteur agricole, je puis vous assurer de notre engagement à soutenir la nouvelle stratégie de développement et, en particulier ses objectifs, à savoir:

  • La restructuration des services publics du secteur agricole, notamment par la mise en place de directions départementales de l’agriculture ;
  • La professionnalisation des filières phares afin de renforcer leur rôle moteur dans l’économie béninoise ;
  • Une stratégie de financement du secteur agricole efficace et performante ;
  • La promotion des "terroirs" béninois autour des collectivités locales et des agences territoriales.

Je conclurai mon propos ce jour en souhaitant au Groupe Thématique Agriculture une session de travail fructueuse et bénéfique.

Vive la coopération internationale au service du développement !

Je vous remercie.

 

Rubriques éditoriales: