Delegation of the European Union to Armenia

Projet hydroélectrique le long des rivières Jiji et Mulembwe au sud-ouest du Burundi

04/05/2016 - 16:35
Energy

Le projet contribue à réduire le déficit énergétique national, par l’aménagement de sites, le long des rivières Jiji et Mulembwe, en province Bururi, au sud-ouest du pays, et par la construction de centrales hydroélectriques

Le projet vise à terme à doubler la capacité de production électrique nationale actuelle.

Objectifs et résultats attendus

Le projet contribue à réduire le déficit énergétique national, par l’aménagement de sites, le long des rivières Jiji et Mulembwe, en province Bururi, au sud-ouest du pays, et par la construction de centrales hydroélectriques au fil-de-l’eau, d’une capacité cumulée de 48 mégawatts. Cette puissance disponible au terme des travaux doublera la capacité productive actuelle nationale accessible sur le réseau de distribution national, soit un accès à quelque 76 000 abonnés, tout en développant l’accès à l’énergie électrique aux populations dans le voisinage direct des ouvrages.

La contribution de l’Union européenne de €30.2 millions participe au financement de la construction des lignes haute tension et des sous-stations, ainsi qu’à la restructuration du distributeur national REGIDESO.

Le projet signé en décembre 2014 s’articule autour de trois résultats:

  • Le complexe des centrales hydroélectriques de JIJI et MULEMBWE ainsi que les infrastructures associées (postes et lignes de transmission) sont construites et l'énergie produite est transportée jusqu'aux centres de consommation de Bujumbura et des autres villes du pays;

  • le coût effectif de l'énergie est réduit, avec des impacts vérifiables sur le budget national et la santé financière de la REGIDESO;

  • L'électrification des communautés vivant dans la zone du projet est réalisée et fonctionnelle; la capacité de production additionnelle permet de connecter au réseau un nombre significatif de nouveaux abonnés, une fois les investissements en distributionréalisés.

Quelles perspectives en 2016 ?

Attribution des marchés de travaux, finalisation du plan de réinstallation des populations impactées.

Partenaires : Banque mondiale, Banque européenne d’investissement, Banque africaine de développement, gouvernement burundais, REGIDESO.

Montant total (EUR) : 200 200 000.00

Montant engagé par l'UE (EUR): 30 200 000.00

Durée : Décembre 2015 - Décembre 2019

Organisation chargée de la mise en œuvre : 

Instrument de financement : THE WORLD BANK GROUP

Zone bénéficiaire : European Development Fund (EDF)

Editorial Sections: