Delegation of the European Union to Algeria

Conférence de haut niveau sur le Sahel, vendredi, à Bruxelles

Bruxelles, 20/02/2018 - 15:08, UNIQUE ID: 180222_5
Press releases

L'UE a fourni un montant initial de 50 millions d'euros pour la création de la force conjointe du G5 Sahel qui vise à améliorer la sécurité régionale et à lutter contre les groupes terroristes.

Le 23 février 2018, la Commission européenne accueille la Conférence internationale de haut niveau sur le Sahel à Bruxelles avec l'Union africaine, les Nations Unies et le groupe des pays du G5 Sahel pour renforcer le soutien international aux régions du G5 Sahel.

Pourquoi l'UE travaille-t-elle avec les « pays du G5 Sahel » en Afrique ?

En 2014, le Burkina Faso, le Tchad, le Mali, la Mauritanie et le Niger ont mis en place le groupe des pays du « G5 Sahel » pour accroitre la coopération entre ces pays en matière de sécurité notamment, et relever les défis majeurs auxquels ces pays sont confrontés. Depuis, l'UE a intensifié sa coopération avec cette initiative dirigée par les 5 pays du G5 Sahel pour construire un partenariat solide sur de nombreux fronts: du dialogue politique au développement et au soutien humanitaire, en passant par le renforcement de la sécurité et la lutte contre la migration irrégulière.

La région du Sahel est confrontée à un certain nombre de défis urgents tels que l'extrême pauvreté, les crises alimentaires et nutritionnelles fréquentes, les conflits, les migrations irrégulières et la criminalité telle que la traite des êtres humains et le trafic de migrants. L'extrémisme violent pose également de graves problèmes sécuritaires dans la région et a des répercussions potentielles en dehors de la région, y compris en Europe.

Quels sont les principaux domaines de soutien de l'UE aux pays du G5 Sahel ?

L'UE soutient désormais les pays du G5 Sahel sur trois axes principaux:

  • Partenariat politique: l'UE est un partenaire politique important des pays du G5 Sahel et a régulièrement mis en place des dialogues « UE-G5 ». La Haute Représentante/Vice-Présidente, Federica Mogherini, a tenu des réunions annuelles avec les ministres des affaires étrangères du G5 Sahel pour renforcer la coopération dans des domaines d'intérêt commun tels que la sécurité, la migration, le contre-terrorisme, l'emploi des jeunes, l'humanitaire et le développement à long terme. L'UE est également fortement engagée dans le processus de paix au Mali.
  • Aide au développement: l'UE, avec ses États membres, est le principal donateur de la région avec 8 milliards d'euros sur la période 2014-2020. L'UE utilise tous ses outils pour soutenir les efforts de développement dans la région, notamment le "Fonds fiduciaire d'urgence en faveur de la stabilité et de la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et du phénomène des personnes déplacées en Afrique", grâce auquel 843 millions d'euros ont été jusqu'à présent engagés. L'UE est également membre et principal soutien de l'Alliance pour le Sahel nouvellement mise en place pour mieux coordonner l'aide au développement existante de l'UE et des États membres dans la région, d'une manière plus rapide et plus interdépendante qu'auparavant grâce à une action conjointe.
  • Soutien à la sécurité: l'UE soutient des initiatives de sécurité concrètes menées à l'échelle régionale. L'UE a déjà fourni un montant initial de 50 millions d'euros pour la création de la force conjointe du G5 Sahel qui vise à améliorer la sécurité régionale et à lutter contre les groupes terroristes. L'UE est elle-même un acteur clé de la sécurité dans la région, avec ses 3 missions opérationnelles dans le cadre de la politique commune de sécurité et de défense; EUCAP Sahel NigerEUCAP Sahel MaliMission de formation de l'UE (EUTM) au Mali.
Redaksiya Bölmələri:

Müəllif