Délégation de l’Union européenne en Algérie

Hahn plaide pour un dialogue économique de "haut niveau" avec l'Algérie

21/07/2017 - 17:05
News stories

Il est temps de "traduire en actions concrètes" les priorités du partenariat adoptées en mars dernier par le Conseil d'Association Algérie-UE, a déclaré Le Commissaire Hahn.

 

Le Commissaire européen en charge de la Politique européenne de voisinage (PEV) et des négociations d'élargissement, M. Johannes Hahn a achevé vendredi une visite officielle de deux jours en Algérie sous le signe de la diversification économique.  

Après l'adoption des priorités du partenariat en mars dernier par le Conseil d'Association Algérie-UE, M. Hahn a estimé qu'il était temps de "traduire ces priorités en actions concrètes". A ce titre, il a évoqué l'existence de projets d'une valeur de plus de 200 millions d'euros, couvrant divers secteurs, et visant à soutenir la diversification économique en Algérie.

Lors de cette visite, le Commissaire Hahn a exprimé la volonté de l'UE de lancer "un dialogue économique de haut niveau" avec l'Algérie afin de définir les moyens de faciliter les échanges et de permettre aux entreprises algériennes d'accéder au marché européen. L'UE veut également aider l'Algérie à améliorer son climat des affaires afin d'attirer les investissements étrangers. Dans ce cadre, le représentant de la Commission européenne a souligné l'impact négative de la règle des 51/49, régissant les investissements en Algérie, considérée comme une contre productive.

Au cours de sa visite, le Commissaire Hahn a également lancé un projet de jumelage financé par l'UE au profit de ministère de la Poste, des télécommunications, des technologies et du numérique après avoir effectué une visite  à l'incubateur du CyberParc de Sidi Abdallah.  Son message: l'UE soutiendra la compétitivité des entreprises algériennes notamment à travers la promotion d'un environnement au développement des technologies de l'information.  

En marge de la visite, M.Hahn a assisté à la signature d'une convention d'échange de certification électronique entre l'UE et l'Algérie. Elle permettra de reconnaitre et d'authentifier les passeports biométriques algériens et européens, afin de faciliter la circulation des personnes dans les deux sens.

Sur le plan sécuritaire, le Commissaire Hahn a annoncé l'initiation au mois d'octobre prochain  "d'un dialogue de haut niveau sur les questions sécuritaires avec l'Algérie", en soulignant l'objectif de l'UE "d'avoir la stabilité" dans son voisinage.

Au cours de cette visite, M. Hahn a eu des entretiens avec le Premier Ministre algérien, M. Abdelamadjid Tebboune, ainsi qu'avec les ministres des Affaires étrangères, M. Abdelkader Messahel, des Finances, M. Abderrahmane Raouia, de l'Industrie et des mines, M. Mahdjoub Bedda et de l'Interieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire, M. Noureddine Bedoui.

Rubriques éditoriales: