Delegation of the European Union to Albania

Aide humanitaire: L'Union européenne mobilise 18 millions d'euros pour la République centrafricaine en 2019

27/06/2019 - 17:44
News stories

Aide humanitaire: L'Union européenne mobilise 18 millions d'euros pour la République centrafricaine en 2019

Alors que de nombreuses personnes souffrent encore de la situation en République centrafricaine, l'Union européenne continue de témoigner sa solidarité aux personnes en détresse dans le pays et annonce l'octroi d'une aide humanitaire de 18,85 millions d'euros pour l'année 2019. Avec ce soutien supplémentaire, le montant de l'aide humanitaire accordée par l'Union européenne (UE) depuis 2014 à la République centrafricaine s'élève désormais à plus de 135 millions d'euros.

Christos Stylianides, commissaire chargé de l'aide humanitaire et de la gestion des crises, a déclaré à cet égard: «Pour l'UE, la situation humanitaire en République centrafricaine n'est pas une crise oubliée. Nous continuerons à fournir une aide vitale afin de secourir les personnes en ayant besoin. Nous demeurons cependant préoccupés par les violences commises contre les civils et contre les travailleurs humanitaires en République centrafricaine. Ces derniers, de même que toutes les personnes innocentes, ne doivent pas être pris pour cible»

Aide humanitaire: L'Union européenne mobilise 18 millions d'euros pour la République centrafricaine en 2019

Les objectifs du financement humanitaire de l'UE en République centrafricaine sont les suivants:

  • aider les personnes touchées par le conflit, dont la survie dépend de l'aide humanitaire. Les personnes déplacées à l'intérieur du pays, les communautés d'accueil et les personnes faisant l'objet d'une mesure de retour bénéficient d'une aide alimentaire, de soins médicaux et nutritionnels d'urgence, d'un accès à l'eau et à des services d'hygiène, d'abris, de biens de première nécessité, de services d'éducation, et d'un soutien aux moyens de subsistance;
  • prévenir la violence et fournir un soutien médical, psychosocial et juridique aux victimes de violences et de violations des droits de l'homme;
  • faire face à la crise alimentaire et nutritionnelle en soutenant les familles dans le besoin et les personnes exposées à un risque élevé de malnutrition, et en aidant le secteur de la santé à intensifier la prévention et le traitement de la malnutrition;
  • faciliter la fourniture de l'aide dans les zones difficiles d'accès pour les travailleurs humanitaires en raison de l'insuffisance des infrastructures et des affrontements en cours.

La crise centrafricaine a par ailleurs des répercussions sur la région dans son ensemble: 592 000 réfugiés ont en effet cherché refuge dans des pays voisins, auxquels l'UE fournit également une aide humanitaire.

Contexte

Depuis 2013, un violent conflit a précipité la République centrafricaine dans la tourmente et entraîné une crise humanitaire durable. Malgré le nouvel accord de paix signé en février 2019, les populations continuent d'être touchées par la violence. Les attaques perpétrées contre les civils sont l'une des principales causes de la situation humanitaire dans le pays et entraînent des déplacements massifs de population, ainsi qu'une rupture totale des moyens de subsistance, principalement dans le domaine de l'agriculture.

Plus de la moitié de la population centrafricaine a besoin de l'aide humanitaire pour survivre, et un quart d'entre elle est déplacée. On estime qu'environ 1,8 million de personnes souffrent de malnutrition grave, et que près de 38 % des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique. En outre, près des deux tiers de la population n'a pas accès à des soins de santé, tandis que l'accès aux services sociaux de base demeure largement dépendant de l'aide humanitaire.

Editorial Sections: