Delegation of the European Union to Afghanistan

Communiqué de presse conjoint entre l’Union européenne et les Maldives

Malé, 08/08/2019 - 13:33, UNIQUE ID: 190808_4
Joint Press Releases

À l’invitation de M. Abdulla Shahid, ministre des affaires étrangères de la République des Maldives, Mme Federica Mogherini, haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, a effectué une visite officielle aux Maldives le 8 août 2019.

À l’invitation de M. Abdulla Shahid, ministre des affaires étrangères de la République des Maldives, Mme Federica Mogherini, haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, a effectué une visite officielle aux Maldives le 8 août 2019. 

Cette visite de Mme Mogherini est, à ce jour, la visite de plus haut niveau effectuée par l’UE aux Maldives et témoigne de l’intensification des relations entre les deux partenaires depuis que le pays a renouvelé son engagement à consolider la démocratie, à garantir la bonne gouvernance et à renforcer l’état de droit à la suite de l’élection du président Ibrahim Mohamed Solih en septembre 2018. 

La haute représentante/vice-présidente a rencontré le président Solih et la ministre de la défense, Mme Mariya Ahmed Didi. Elle s’est également rendue au Conseil du peuple (People’s Majlis) et s’est adressée aux membres du Parlement.

Au cours de la visite, Mme Mogherini a pris part à des discussions officielles avec M. Abdulla Shahid, ministre des affaires étrangères, au cours desquelles ils ont passé en revue les programmes de coopération bilatérale existants entre les Maldives et l’Union européenne et ont discuté de questions internationales d’intérêt commun.  

M. Shahid a remercié l’Union européenne, au nom du gouvernement des Maldives, pour sa contribution au développement durable du pays. Mme Mogherini a rappelé que l’Union européenne était disposée à continuer de soutenir les efforts réalisés par le pays pour consolider la démocratie et poursuivre le développement socio-économique, ainsi que sa contribution à la réponse à apporter aux défis mondiaux. 

Compte tenu des efforts déployés aux Maldives pour renforcer et coordonner la prévention de l’extrémisme violent et la lutte contre le terrorisme, la haute représentante/vice-présidente a annoncé l’attribution de 2,5 millions d’euros (43 millions de MVR) au pays pour renforcer ses capacités de préparation et de réaction.

M. Shahid et Mme Mogherini ont souligné l’importance d’une collaboration étroite sur les questions liées au changement climatique et à la dégradation de l’environnement, tant au niveau bilatéral que dans les enceintes multilatérales. À cet égard, M. Shahid a exprimé sa satisfaction quant à la convention de financement de 5 millions d’euros (85,8 millions de MVR) signée en juin entre l’UE et le gouvernement des Maldives pour aider le pays à mettre en œuvre ses contributions déterminées au niveau national. Par ailleurs, un prêt d’un montant de 45 millions d’euros (771,6 millions de MVR) destiné à soutenir des projets dans le domaine des énergies renouvelables a été signé en juillet entre le gouvernement et la Banque européenne d’investissement (BEI), ce qui montre une fois de plus que l’UE est déterminée à renforcer la coopération dans ce domaine. 

La haute représentante a réaffirmé l’attachement de l’UE à soutenir les efforts déployés par les Maldives pour consolider la démocratie et garantir la bonne gouvernance, notamment dans le secteur de la justice et dans la lutte contre la corruption. En apportant un soutien constant à la société civile, l’UE aide également les Maldives à renforcer la gouvernance locale. L’UE envisage aussi de soutenir le Conseil du peuple par l’intermédiaire d’un projet mondial de l’UE visant à renforcer les capacités des parlements. Enfin, l’UE recense les besoins des Maldives dans le domaine de la cybersécurité dans le cadre de son projet intitulé «Cyber-résilience pour le développement». 

M. Shahid et Mme Mogherini ont discuté de la stratégie de l’UE visant à relier l’Europe à l’Asie, dont l’objectif est de mieux relier les deux continents au moyen de liaisons de transport, de réseaux énergétiques, de réseaux numériques et de liens entre les personnes, et ont convenu d’approfondir leurs relations dans ce domaine. L’Union européenne et les Maldives ont un intérêt commun à défendre un ordre maritime international fondé sur des règles, au bénéfice d’un commerce sans entraves et d’une coexistence pacifique dans l’océan Indien et au-delà. Dans le cadre du projet de partenariat dans le domaine de l’aviation entre l’UE et l’Asie du Sud, qui vise à renforcer les relations entre les institutions européennes et celles d’Asie du Sud en matière d’aviation civile et à améliorer la sécurité aérienne dans l’ensemble de l’Asie du Sud, la haute représentante/vice-présidente a réitéré le soutien de l’UE en faveur de la réforme des lois nationales relatives à l’aviation civile et aux enquêtes sur les accidents. 

Dans le prolongement de la rencontre, en juin, entre M. Shahid et Mme Cecilia Malmström, commissaire européenne chargée du commerce, la volonté d’organiser une table ronde sur les affaires aux Maldives dans les prochains mois a été réaffirmée, l’objectif étant d’examiner d’autres pistes pour renforcer les échanges et faciliter les investissements, ainsi que pour promouvoir le tourisme et le développement économique durable. M. Shahid a réitéré la demande du gouvernement concernant l’octroi, par l’UE, d’un accès en franchise de droits aux produits de la pêche originaires des Maldives.

La haute représentante/vice-présidente a pris acte du grand nombre de touristes européens qui visitent les Maldives et a vivement salué l’accueil chaleureux qui leur est réservé. M. Shahid a réaffirmé le souhait du gouvernement des Maldives d’accueillir des touristes de tous les États membres de l’UE, le tourisme contribuant grandement à l’économie du pays. Par ailleurs, M. Shahid a demandé l’exemption de visa pour les ressortissants des Maldives qui se rendent dans les États membres de l’UE en vue de renforcer les liens existants entre les Maldives et l’UE.

Rappelant l’importance de la pêche pour l’économie des Maldives, et tout en prenant acte des mesures positives prises récemment par le gouvernement dans le cadre de ses discussions avec la Commission, Mme Mogherini a souligné que tous les pays devaient faire face à leurs responsabilités en leur qualité d’États du pavillon, d’États côtiers, d’États du port ou d’États de commercialisation dans le cadre de la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.

M. Shahid et Mme Mogherini ont rappelé qu’il importait d’intensifier la coopération en cours et de renforcer les liens entre les Maldives et l’Union européenne; ils ont également confirmé la décision de renforcer et de structurer davantage les liens bilatéraux au moyen de réunions annuelles au niveau des hauts fonctionnaires. 

 

Languages:
Équipes éditoriales: