European Union Training Mission
in Central African Republic

Ouganda: Déclaration du haut représentant Josep Borrell sur les prochaines élections générales

Brussels, 12/01/2021 - 12:06, UNIQUE ID: 210112_4
Statements by the HR/VP

Les électeurs ougandais se rendront aux urnes le 14 janvier pour les élections législatives et présidentielle.

Ainsi que l'ont noté l'UE et d'autres partenaires, la période préélectorale a été marquée par des violences et de nombreuses difficultés rencontrées par plusieurs candidats de l'opposition à l'élection présidentielle, des organisations de la société civile, des défenseurs des droits de l'homme, des experts électoraux ainsi que des journalistes. Le recours excessif à la force par les services répressifs et de sécurité a gravement entaché ce processus électoral.

En cette période cruciale, l'UE appelle de ses vœux des élections transparentes, ouvertes à tous et crédibles, ainsi que des conditions de concurrence équitables qui permettent à tous les Ougandais d'exercer leurs droits démocratiques, en tant que candidats et citoyens, sans craindre de faire l'objet d'intimidations ou de violences. Le travail essentiel qu'effectuent les défenseurs des droits de l'homme, les journalistes et les organisations de la société civile devrait être soutenu afin d'assurer la responsabilité et la transparence.

Les observateurs de l'Union européenne, qui ont été déployés dans tout le pays lors des élections de 2006, 2011 et 2016, n'assureront pas l'observation de ces élections. L'offre de l'UE, qui a proposé de déployer une petite équipe d'experts électoraux, n'a pas été retenue. Le rôle des observateurs locaux sera encore plus important qu'auparavant.

Les valeurs partagées que sont la démocratie, le respect des droits de l'homme et l'état de droit continueront de sous-tendre les relations de l'Union européenne avec l'Ouganda en 2021 et au-delà.

Languages:
Équipes éditoriales: