Military training mission
in the Central African Republic (EUTM RCA)

Nations unies: entretien téléphonique entre le HR/VP Josep Borrell et le secrétaire général António Guterres

Brussels, 10/09/2020 - 21:58, UNIQUE ID: 200910_15
Press releases

Josep Borrell, haut représentant de l'UE et vice‑président de la Commission européenne, a eu un entretien téléphonique avec le secrétaire général des Nations unies, António Guterres, le 10 septembre 2020.

Cet entretien a été l'occasion d'un échange de vues sur plusieurs questions importantes. Le haut représentant Borrell a informé le secrétaire général des Nations unies des résultats de son déplacement récent en Libye, ainsi que des réponses de l'Union européenne à la situation en Biélorussie et en Méditerranée orientale, à la suite de la réunion informelle des ministres des affaires étrangères qui s'est tenue les 27 et 28 août.

En ce qui concerne la Libye, le HR/VP a accueilli avec satisfaction l'annonce d'un cessez‑le‑feu faite le 21 août et il a souligné qu'il importait de créer les conditions propices à un accord permanent. Il a également indiqué que l'UE soutenait pleinement le processus de Berlin mené sous l'égide des Nations unies et les efforts déployés pour donner une nouvelle impulsion au processus politique, mettre en œuvre un cessez-le-feu et en assurer la surveillance et lever le blocus pétrolier.

Le HR/VP a exprimé son inquiétude au sujet de la situation politique et de la situation des droits de l'homme en Biélorussie, ainsi que de l'intensification des actes de répression violente à l'encontre de manifestants pacifiques. Il a souligné l'importance du respect des libertés fondamentales de la population biélorusse et la nécessité pour les autorités biélorusses d'engager un dialogue national sans exclusive.

Le haut représentant et vice‑président et le secrétaire général des Nations unies ont procédé à un échange de vues sur l'escalade inquiétante des tensions en Méditerranée orientale et sur le risque qu'une action unilatérale alimente encore les tensions et accentue l'insécurité. Le haut représentant a souligné la nécessité pour toutes les parties de participer de bonne foi à une désescalade immédiate et de s'engager sans équivoque sur la voie de la stabilité et de solutions durables.

Parmi les autres questions abordées au cours de la conversation figuraient la situation au Sahel et la Cour pénale internationale, dont l'UE continue à soutenir pleinement le rôle et le travail, ainsi que l'a indiqué le haut représentant Borrell.

Le HR/VP attend avec intérêt la 75e session de l'Assemblée générale des Nations unies. L'Organisation des Nations unies, dont nous célébrons cette année le 75e anniversaire, demeure une enceinte indispensable pour apporter des solutions multilatérales à des défis mondiaux.

Languages:
Tags:
Équipes éditoriales: