• Current language: en

Military training mission
in the Central African Republic (EUTM RCA)

Un premier bataillon des FACA formé par l’EUTM RCA

Rehaussée par la présence d’autorités politiques, dont le premier ministre et le ministre de la défense de la République centrafricaine, cette cérémonie présidée par le chef d’état-major des armées, le général de brigade Ludovic Ngaifei, a mis à l’honneur les hommes et les femmes de ce bataillon passé entre les mains des formateurs européens pendant presque 7 mois.

Lors de cet évènement important pour les FACA, le général commandant la mission EUTM RCA a procédé à la remise des certificats de fin de formation pour l'ensemble des 650 soldats officialisés dans leurs fonctions.

Considérée comme l’une des priorités par les autorités politiques centrafricaines, la remise sur pied de l’armée exprime la volonté nationale de réformer en profondeur l’outil de défense.

L’EUTM RCA a mis en œuvre l’entraînement de l’état-major du bataillon et de ses 3 compagnies, centrée sur la restauration des acquis tactiques, le tir de combat, la condition physique, le sauvetage au combat mais également le droit humanitaire, le droit des conflits armés, afin que cette unité reflète les aspirations démocratiques du pays au travers de soldats garants de la souveraineté nationale et de la protection des personnes et des biens. L'appui des instructeurs de la mission EUTM RCA a également permis de renforcer la cohésion au sein de cette unité désormais symbole de la reconstruction en marche des forces armées centrafricaines.

Ainsi, la mission européenne a accompagné ces soldats du 3ème bataillon d'infanterie territorial avec pour objectif principal de remettre en place une structure militaire cohérente qui soit en mesure de remplir des missions opérationnelles sur le terrain.

Le défi est désormais de doter ce premier bataillon formé par l’EUTM RCA de tout l'équipement requis afin qu'il puisse être véritablement opérationnel et déployé sur le terrain.

Editorial Sections: