EUCAP Sahel Niger

Escale portuaire conjointe Union européenne-Japon

Djibouti, 18/10/2020 - 12:02, UNIQUE ID: 201018_2
Joint Press Releases

Des navires de guerre et les avions de patrouille maritime de la Force navale de l'UE (EU NAVFOR) Somalie de l'Opération Atalante et un navire de la Force Navale d'Autodéfense Japonaise en patrouille contre la piraterie ont effectué une escale conjointe à Djibouti le 15 octobre 2020.

Cette escale fait suite à un exercice naval conjoint entre l'Union européenne (UE) et le Japon les 5 et 6 octobre dans le Golfe d'Aden au large des côtes de la Somalie. Il confirme en outre l'engagement de l'UE et du Japon et la coordination entre leurs forces respectives dans la lutte contre la piraterie.

 

L'escale portuaire conjointe a été marquée par une cérémonie organisée par l'Union européenne et le Japon, en présence des autorités civiles et militaires. Lors de la cérémonie, l'Union européenne a livré des équipements de protection individuelle pour soutenir les écoles locales de Djibouti dans leur réponse au COVID-19, ainsi que des articles de papeterie. Le Japon a également livré des articles de papeterie et des équipements sportifs aux écoles. Au cours de l'escale, des hauts fonctionnaires de l'Union européenne et du Japon se sont réunis par visioconférence et ont esquissé des plans pour davantage coopération UE-Japon dans le domaine maritime.

 

S'exprimant au sujet de l'exercice naval conjoint et de l'escale commune, le Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell a déclaré: « La Force navale de l'UE, Atalanta, continue de fournir une protection essentielle aux navires du Programme Alimentaire Mondial, à la mission de l'Union Africaine en Somalie et autres navires vulnérables. L'Union européenne est fière de sa contribution à la dissuasion, à la prévention et à la répression de la piraterie et des agressions armées dans cette région. Des exercices conjoints, comme celui avec le Japon la semaine dernière, démontrent notre ferme engagement à bâtir des coalitions partageant les mêmes idées - de plus en plus avec nos partenaires asiatiques - pour défendre le droit international et renforcer la paix et la stabilité internationale. L’escale portuaire conjointe de Djibouti illustre notre engagement, avec le Japon, en faveur de la sécurité et du développement de l’Afrique. »

Le Ministre japonais de la Défense, KISHI Nobuo, a déclaré: « Le Japon et l'UE sont des partenaires stratégiques qui partagent des valeurs communes, y compris l'Etat de droit. Nous nous engageons à maintenir l'ordre international fondé sur des règles grâce à une coopération maritime pratique, y compris une coopération en matière de liberté de navigation et de survol. Dans cette perspective, la coordination Japon-UE dans les eaux de la région avec le soutien du gouvernement djiboutien est extrêmement importante. Nous souhaitons coopérer davantage avec l'UE afin de maintenir et de renforcer un bassin Indo-Pacifique libre et ouvert. »

L'UE et le Japon sont déterminés à faire respecter l'ordre international fondé sur des règles grâce à une coopération maritime pratique, y compris la coopération en matière de liberté de navigation et de survol, pour sécuriser les voies de communication maritimes et protéger le domaine maritime mondial contre tous types de menaces, traditionnelles et non traditionnelles. Dans ce contexte, l'UE et le Japon réaffirment le caractère universel et unifié de la Convention des Nations unies de 1982 sur le Droit de la Mer, qui définit le cadre juridique dans lequel toutes les activités dans les océans et les mers doivent être menées. L'UE et le Japon sont déterminés à poursuivre et à renforcer leur coopération en matière de liberté de navigation et de sécurité maritime grâce à de futures initiatives de formation et patrouilles en mer. En outre, ils sont prêts à étendre leur coopération durable dans ce domaine afin d’inclure également d’autres partenaires de l’Océan Indien et de la région du Pacifique.

Équipes éditoriales: