EUCAP Sahel Niger

Arménie - Azerbaïdjan: Le HR/VP Josep Borrell tient une conférence téléphonique avec les deux ministres des affaires étrangères

Bruxelles, 22/7/2020 - 17:52, 22/07/2020 - 17:52, UNIQUE ID: 200722_15
Press releases

Le mercredi 22 juillet, le haut représentant de l'UE/vice‑président Josep Borrell a tenu une conférence téléphonique trilatérale avec Zohrab Mnatsakanyan, le ministre arménien des affaires étrangères, et Jeyhun Bayramov, le ministre azerbaïdjanais des affaires étrangères nouvellement nommé, pour discuter des confrontations armées qui se sont produites récemment le long de la frontière internationale séparant les deux pays. C'était la première conférence téléphonique de ce type qui réunissait simultanément le haut‑représentant/vice‑président et les deux ministres des affaires étrangères, après l'appel téléphonique séparé qui a eu lieu le 13 juillet.

Le haut‑représentant/vice‑président a présenté ses condoléances aux familles des victimes et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Au cours des discussions, Josep Borrell a demandé instamment aux deux parties de mettre un terme à la confrontation armée et de s'abstenir de toute action et de tout discours source de tensions, en évitant en particulier de faire peser de nouvelles menaces sur les infrastructures critiques dans la région. Il a souligné que tous les acteurs régionaux devaient contribuer à cet objectif pacifique.

Le haut‑représentant/vice‑président a encouragé les deux parties à réaffirmer leur engagement à respecter un cessez‑le‑feu et à prendre de nouvelles mesures pour prévenir une nouvelle escalade. Dans ce contexte, l'Arménie et l'Azerbaïdjan devraient utiliser leur mécanisme de communication directe, le format établi sous la direction des coprésidents du groupe de Minsk de l'OSCE ainsi que du représentant personnel du président en exercice de l'OSCE. Le haut représentant/vice président a également insisté sur la nécessité d'une reprise constructive des négociations de fond sur les aspects essentiels du règlement du conflit du Haut‑Karabakh sous les auspices des coprésidents; les deux ministres ont marqué leur accord sur ce point. Josep Borrell a également fait observer qu'il était urgent que l'OSCE reprenne sa surveillance sur le terrain dès que les conditions le permettront.

Le haut‑représentant/vice‑président a précisé qu'il était prêt à maintenir le dialogue avec les deux parties et a chargé le représentant spécial de l'UE pour le Caucase du Sud et la crise en Géorgie de poursuivre les contacts étroits avec les deux parties et les coprésident du groupe de Minsk de l'OSCE.

Languages: