EUCAP Sahel Niger

Traite des personnes et trafic illicite de migrants en Afrique du Nord L’Union européenne lance un nouveau projet mis en œuvre par l’ONUDC

RABAT , 18/10/2019 - 11:16, UNIQUE ID: 191021_9
Press releases

Traite des personnes et trafic illicite de migrants en Afrique du Nord L’Union européenne lance un nouveau projet mis en œuvre par l’ONUDC

Traite des personnes et trafic illicite de migrants en Afrique du Nord

L’Union européenne lance un nouveau projet mis en œuvre par l’ONUDC

 

 

Rabat le 18/10/2019 –

A l’occasion la journée européenne de lutte contre la traite des personnes, l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) et l'Union européenne au Maroc, organisent la cérémonie de lancement   du projet régional “ Démanteler les réseaux criminels transfrontaliers impliqués dans la traite des personnes et le trafic illicite de migrants en Afrique du Nord, le 18 octobre 2019 à Rabat. De hauts responsables représentant le gouvernement  marocain et des institutions nationales concernées par la lutte contre ces crimes, les membres de la Commission nationale de coordination des mesures de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains, des représentants des missions diplomatiques au Royaume du Maroc, des agences onusiennes, des ONG et des partenaires de mise en œuvre du projet, en plus des représentants de l’Union européenne et du bureau régional de l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime, prendront part à cette cérémonie de lancement.

A cette occasion, Mme Claudia Wiedey, ambassadrice de l’Union européenne au Maroc a déclaré : « L'initiative que nous lançons aujourd'hui au a pour objectif  d’accompagner le Maroc dans plusieurs domaines où il a commencé à s'investir en relation avec une nouvelle Loi innovante dans la région: à savoir améliorer les capacités de détection et d'interception des trafiquants sur le terrain. »

D’une durée de 3 années, cette initiative s’inscrit dans la continuité du programme de l’Union européenne Glo.ACT,  action mondiale pour prévenir et combattre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants, qui a pris fin en septembre 2019 et sera mis en œuvre au Maroc, en Algérie, en Lybie et en Tunisie . Le projet s’inspire des propositions et requêtes qui ont été formulées par les partenaires institutionnels de mise en œuvre dans chacun des 5 pays. Les activités prévues au Maroc ont été conçues selon les résultats, les acquis, et les bonnes pratiques du programme Glo.ACT et suivant les besoins et priorités en la matière.

Ainsi, en matière de lutte contre la traite des personnes et le trafic illicite de migrants au Maroc, ce nouveau programme vise à appuyer le Maroc comme suit :

  1. Améliorer les capacités de détection et d'interception des agents et des agences de première ligne.
  2. Renforcer les capacités d'identification et d'enquête sur les cas de trafic illicite de migrants et de traite des êtres humains, tout en maintenant une approche basée sur la protection de la victime.
  3. Développer les compétences et les connaissances des organismes chargés de l'application de la loi pour contribuer efficacement et effectivement au démantèlement rapide des réseaux criminels.
  4. Renforcer les compétences des praticiens de la justice pénale dans les affaires de trafic de migrants et de traite des êtres humains, en mettant l'accent sur la coopération régionale et internationale en la matière.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des programmes financés par le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique de Union européenne, qui a prévu un budget de 15 millions d'euros pour cette initiative régionale de 3 ans, qui sera mise œuvre par le Bureau régional de l'ONUDC.

Ce lancement sera suivi par la tenue   d’un atelier de formation spécialisé, qui aura lieu les 19 et 20  octobre à l’Hôtel Kenzi Sidi Maarouf à Casablanca, auquel participeront les chefs préfectoraux, régionaux et provinciaux de la police judiciaire, de toutes les régions du Maroc, ainsi que des représentants des services concernés par la lutte contre ces crimes, au niveau de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN).

 

Pour plus d’informations

Sara.bentefrit@un.org

Twitter:  @UNODC_ROMENA

Website:

End/FIN

Équipes éditoriales: