EUCAP Sahel Niger

Déclaration conjointe des porte-parole de la haute représentante de l'Union européenne et des ministères des affaires étrangères de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni sur le plan d'action global commun

Brussels, 13/09/2019 - 18:40, UNIQUE ID: 190913_13
Joint Statements

La France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la haute représentante se déclarent profondément préoccupés par les annonces et les actions de l'Iran qui vont à l'encontre de ses engagements au titre du plan d'action global commun (le "plan d'action"). L'AIEA a confirmé, dans son rapport extraordinaire du 8 septembre, que des centrifugeuses avancées ont été installées ou sont en cours d'installation à Natanz. La France, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la haute représentante sont vivement préoccupés par ces activités.

Ils s'inquiètent du risque que le plan d'action puisse perdre encore de sa substance sous la pression des sanctions imposées par les États-Unis depuis mai 2018 et à la suite des décisions de l'Iran de ne plus mettre en œuvre plusieurs des dispositions centrales de l'accord.

Ils estiment que les dernières évolutions soulignent combien il est nécessaire de s'efforcer, par la voie diplomatique, d'apaiser les tensions et de reprendre le dialogue, ce qu'ils soutiennent pleinement.

Ils maintiennent leur soutien au plan d'action et prient instamment l'Iran de mettre un terme à toutes les activités non conformes à ses engagements au titre du plan d'action, et de s'abstenir de toute autre mesure. Ils appellent l'Iran à coopérer avec l'AIEA sur tous les sujets pertinents, y compris les questions relatives aux garanties.

Ils réaffirment leur soutien aux travaux menés par l'AIEA et rappellent leur confiance dans l'impartialité et l'indépendance avec lesquelles cette agence assure la surveillance et la vérification des engagements de l'Iran en matière nucléaire.

Languages: