EUCAP Sahel Niger

Visite de Federica Mogherini au Burkina Faso

15/07/2019 - 10:24
News stories

Mme Federica Mogherini, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission européenne a participé à la 5ème réunion ministérielle entre l'Union européenne et les Ministres des Affaires étrangères du G5 Sahel(Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad), sous la co-présidence de M. Alpha Barry, Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération du Burkina Faso.

G5 SAHEL AFRICA

Lors de son séjour à Ouagadougou elle a également tenu des réunions bilatérales avec le Président burkinabè, S.E.M. Roch Marc Christian Kaboré, le Premier Ministre, S.E.M. Christophe Dabiré ainsi qu'avec le ministre des affaires étrangères du pays, M. Alpha Barry. Elle a aussi effectué une visite du terrain à l'école franco-arable "El Bayane" financée par l' l'Union européenne.

Lors de la ministérielle entre l' l'Union européenne et les pays du G5 Sahel les deux parties se sont félicitées du renforcement de leur partenariat pendant les cinq dernières années et ont passé en revue toutes les différents domaines de leur étroite coopération. En ce qui concerne la situation sécuritaire, caractérisée par l'augmentation des attaques des groupes armés terroristes, des violences perpétrées par des groupes dits d'autodéfense et par des tensions intercommunautaires récurrentes, les deux parties ont appelé à une réaction déterminée et concertée des Etats concernés, soutenue par les acteurs régionaux et l'Union européenne afin de prévenir le risque d'escalade et de déstabilisation de la région. Dans cet égard les deux parties ont réitéré leur détermination à travailler sur l'opérationnalisation de la Force conjointe.

Pour souligner le soutien continu à cette force, Mme Mogherini a annoncé que l'Union européenne apportera un renfort supplémentaire de 138 millions d'euros. "Nous avons décidé de consolider le partenariat sur la base des priorités suivantes : l'appropriation par les cinq pays du G5 Sahel notamment à travers une coordination renforcée par le Secrétariat Permanent, la définition d'un cadre d'action intégré en matière de sécurité et de développement et l'identification de zones prioritaires sur lesquelles seront concentrés les efforts des parties et innover dans les modalités de mise en œuvre de l'aide tant dans le domaine de l'appui de la force conjointe que dans les actions de développement pour répondre rapidement aux attentes de la population.", a-t-elle dit.

"Dans ce contexte et sur la base de ces priorités partagées, l'Union européenne appuiera la Force conjointe, y compris sa composante police, à la hauteur de 138 millions d'euros additionnels. En plus de ce que nous sommes déjà en train de contribuer jusqu’à maintenant.", a-t-elle déclaré.

En parlant de la relation avec les pays du G5 Sahel la HR-VP Mogherini disait: "Il s'agit ici d'un partenariat politique, d'une amitié qui est basée sur le constat que ce qui se passe au Sahel compte pour l'Union européenne et ce qui passe en Europe compte pour le Sahel.”

“Donc notre appui, notre engagement en tant qu'Union européenne est premièrement sur le plan politique et aussi bien sûr sur le plan financier et sécuritaire. Le total des contributions ces dernières années a été d'un total de 4 milliards d'euros et 115.6 millions d'euros de soutien spécifique à la Force conjointe."

La HR-VP Mogherini a également rencontré le Président burkinabè, S.E.M. Roch Marc Christian Kaboré, le Premier Ministre M. Christophe Dabiré ainsi que son gouvernement. Elle s'est également entretenue longuement avec le ministre des affaires étrangères du pays, M. Alpha Barry. Mme Mogherini a aussi utilisé sa visite au Burkina Faso pour se rendre dans l'école El Bayane ou l'Union européenne finance l'enseignement primaire bilingue franco-arabe de jeunes filles et garçons burkinabés.

 

Informations supplémentaires:

L'UE est un partenaire clé des pays du Sahel, apportant son soutien dans trois domaines principaux : le partenariat politique par le biais de réunions régulières avec les autorités du G5 du Sahel afin de renforcer la coopération dans des domaines d'intérêt commun tels que le développement, la gestion des migrations, la gouvernance dans les zones fragiles, la sécurité renforcée, la lutte contre le terrorisme et le trafic illicite; le soutien à la sécurité et à la stabilité grâce au soutien apporté à la force conjointe du G5 pour le Sahel et aux trois missions relatives à la politique de sécurité et de défense commune : EUTM Mali, EUCAP Sahel Mali et EUCAP Sahel Niger ; En termes de coopération au développement, l'UE et ses États membres demeurent les principaux partenaires dans la région, avec 8 milliards d'euros pour la période 2014-2020. Une fiche d'information sur les relations de l'UE avec les pays du G5 du Sahel est disponible en ligne.

L’Union européenne est l’un des principaux partenaires du Burkina Faso sur les plans politique, du développement et de la sécurité. L’Union européenne a renforcé son soutien au Burkina Faso depuis la détérioration de la situation sécuritaire dès 2016. Une fiche d'information sur les relations UE et le Burkina Faso est disponible en ligne.

Tags: