EUCAP Sahel Niger

Le Festival de l’Air 2019: l’Exigence de la Sécurité pour le Tourisme au Niger

25/02/2019 - 15:43
News stories

"Sans sécurité, pas de développement ni de tourisme", a déclaré le Premier Ministre Brigi Rafini dans son discours d'ouverture du Festival de l'Air le 22 février 2019. En tant que principal partenaire du renforcement du secteur de sécurité nigérien, EUCAP Sahel Niger a participé aux festivités d'Iferouāne.

Pendant trois jours, des visiteurs de toutes les régions du Niger se sont retrouvés au festival à Iferouāne, à la frontière algérienne. Avec musique, danse et chansons traditionnelles, les délégations des différentes communautés se sont présentées pour l’élection du plus bel accoutrement. Un festival des cultures, d'amitié et de la paix.

 

Et pourtant, la région frontalière avec l'Algérie n'est pas sans danger. Maintes fois, les voyageurs sont victimes de groupes criminels opérant dans cette zone peu sécurisée. Les communautés locales souffrent de ces risques et du manque de touristes, qui ne viennent plus et qui étaient jadis une source de revenus importante.

A l’occasion de ce festival, le Premier Ministre S.E.M, Brigi Rafini et le Ministre du Tourisme et de l’Artisanat Ahmed Boto ont adressé leurs vifs remerciements à Frank van der Mueren, Chef d'EUCAP Sahel Niger, pour le soutien de la mission, sa présence à Agadez et le rôle important que l'Europe joue pour renforcer le secteur de sécurité au Niger.


Pour sa part, Frank van der Mueren a souligné également l’indispensabilité des femmes pour la sécurité au Niger et s’est adressé aux femmes leaders d’Agadez à l’ouverture d’un séminaire de sensibilisation sur la traite des enfants: "Les Femmes Leaders sont un partenaire très important pour rapprocher la société civile aux forces de sécurité. Elles jouent une rôle clé dans la sensibilisation de leur communauté pour collaborer avec les forces, notamment afin de mieux protéger les enfants au Niger. "

En marge du festival, EUCAP Sahel Niger a également eu l'honneur d'inaugurer le premier bâtiment du tribunal d’Iferouāne financé par l'UE. Dorénavant, les délinquants pourront y comparaitre et être jugés plus rapidement.

 

 

 

Rubriques éditoriales: