EUCAP Sahel Niger

La Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini a rencontré Lassine Bouaré, Ministre de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale du Mali

Bruxelles, 21/02/2019 - 17:13, UNIQUE ID: 190221_14
Press releases

Aujourd'hui, la Haute Représentante/Vice-Présidente Federica Mogherini a rencontré Lassine Bouaré, Ministre de la Cohésion Sociale, de la Paix et de la Réconciliation Nationale du Mali, accompagné d'une délégation des représentants des mouvements parties de l'Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, invités à Bruxelles par le Représentant Spécial de l'Union Européenne pour le Sahel Angel Losada.

A l'approche de son quatrième anniversaire le 20 juin prochain, la Haute Représentante a salué les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l'Accord d'Alger, clé pour la stabilité du Mali et de la région du Sahel. Elle voulait en effet prendre la mesure des avancées alors qu'elle avait participé à une session du Comité de Suivi à Bamako en juin 2017.

La Haute Représentante Mogherini et la délégation malienne sont convenus de la nécessité d'accélérer les progrès dans les semaines et les mois à venir, notamment en ce qui concerne les réformes politiques et institutionnelles clés prévues dans l'Accord, telles que la décentralisation et la réforme de la Constitution, ainsi que la mise en œuvre des dispositions relatives à la défense et la sécurité, en priorité le Désarmement, Démobilisation et Réintégration et la Réforme du Secteur de la Sécurité. Ils ont également souligné l'importance de fournir rapidement des dividendes de la paix concrets pour la population au nord du Mali, y compris sur le plan du développement, afin de favoriser une paix durable. La Haute Représentante a rappelé à cet égard l'importance d'un processus de paix inclusif, en y assurant notamment une participation pleine des femmes et de la société civile.

Le ministre Bouaré, les représentants des mouvements et Mme Mogherini sont convenus de l'importance de démontrer rapidement de nouvelles avancées sur chacun de ces points. La Haute Représentante a indiqué que l'Union européenne était prête à renforcer son soutien au Mali pour avancer dans la paix et la réconciliation dans le pays et pour contribuer au développement socio-économique dans l'intérêt de tous les Maliens. Ces défis nécessitent plus que jamais un dialogue inclusif et constructif entre toutes les forces politiques et sociales au Mali.

Languages:
Équipes éditoriales: