EUCAP Sahel Niger

Première femme formatrice à Agadez, alors que les fusils ont été deterré dans le désert

22/05/2018 - 17:44
News stories

Un fait marquant de la semaine dernière, pour la première fois un agent féminin des Forces de Défense et de Sécurité du Niger a dispensé des formations sur les renseignements criminels à Agadez, au nord-est de la capitale nigérienne Niamey, où des armes et des munitions ont été découvertes dans le désert.

 

Première femme

Le 10 mai dernier, la Gendarme Balkissa YAYE GOUMEYE, est devenue la première femme à donner une formation dans la région d'Agadez. Elle a formé avec succès des éléments des trois forces de sécurité intérieure à savoir la police nationale, la garde nationale et la gendarmerie dans le domaine du renseignement criminel.

En conformité avec le schéma des formations d'EUCAP Sahel, elle a été suivie par l'expert européen en Intelligence Criminelle et est désormais formatrice certifiée de formateurs, ce qui lui permet, ainsi qu'à ses collègues, de prendre en charge les futures formations.

«C'est un grand honneur pour moi de dispenser une formation sur la collecte de renseignements, a-t-elle déclaré, car la collecte et le traitement du renseignement permettent d'anticiper les activités terroristes et le crime organisé. Le Niger, et en particulier la région d'Agadez, fait face à un grand nombre de menaces sécuritaires. Cette formation nous aide à lutter contre la migration irrégulière et le trafic d'armes, de drogues et de personnes qui y est lié.

 

Des armes à feu cachées et une cache de munitions découverte

Signe de la nécessité d'une vigilance accrue, les forces de police nigériennes ont découvert il y a quelques jours une quantité d'armes et de munitions cachées, enterrées à 30 km d'Agadez. Hier, EUCAP Sahel Niger représenté par le Chef Adjoint du Bureau d'Agadez, les autorités locales dont le Gouverneur, le Secrétaire Général du Gouvernorat, le Maire d'Agadez, le Vice-Président du Conseil Régional d'Agadez, le Sultan de l'Aïr, et les chefs des forces, avec la presse, ont été invités à une cérémonie au cours de laquelle les armes et les munitions ont été montrées.

 

À Agadez depuis avril 2016

EUCAP Sahel Niger continue de dispenser des formations à l’intention des forces de sécurité intérieure nigériennes dans un climat de dialogue permanent afin de renforcer leurs capacités là où c'est le plus utile.

Ayant travaillé avec ses partenaires nigériens à Agadez depuis avril 2016, EUCAP Sahel Niger collabore avec la police nationale, la gendarmerie, la garde nationale et, plus récemment, la police municipale dans des domaines tels que le renseignement criminel, la gestion des frontières et les enquêtes criminelles dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, la contrebande d'armes et de drogues, les migrations irrégulières, les crimes associés et les groupes criminels organisés.

Rubriques éditoriales: