EUCAP Sahel Niger

Biélorussie: déclaration du porte parole sur la condamnation de Marya Kaliesnikava et de Maksim Znak

Brussels, 06/09/2021 - 12:59, UNIQUE ID: 210906_6
Statements by the Spokesperson

Aujourd'hui, à Minsk, les prisonniers politiques Marya Kaliesnikava et Maksim Znak ont été condamnés respectivement à 11 et 10 ans de prison. En août 2020, Marya Kaliesnikava est devenue, avec Mme Tsikhanouskaya et Mme Tsepkalo, un symbole du mouvement pour une Biélorussie démocratique. Dans un procès à huis clos, elle devait répondre, aux côtés de Me Znak, éminent avocat, d'accusations infondées de "conspiration visant à s'emparer du pouvoir de manière anticonstitutionnelle", d'"appel à des actions destinées à porter atteinte à la sécurité nationale de la Biélorussie au moyen des médias et d'Internet" et de "constitution et direction d'un groupe extrémiste".

L'UE déplore que le régime de Minsk continue de manière flagrante de ne pas respecter les droits de l'homme et les libertés fondamentales de la population biélorusse. Elle renouvelle également ses appels à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers politiques (qui sont aujourd'hui plus de 650) détenus en Biélorussie, dont Mme Kaliesnikava et M. Znak, des journalistes et de toutes les personnes emprisonnées pour avoir exercé leurs droits. La Biélorussie doit respecter ses obligations et engagements internationaux dans le cadre des Nations unies et de l'OSCE. L'UE poursuivra ses efforts afin que les autorités biélorusses aient à rendre des comptes pour la répression brutale qu'elles exercent.