EUCAP Sahel Mali

 

EEAS RSS Feeds

Displaying 51 - 60 of 95

Pendant plusieurs heures, Mariam, conseillère à EUCAP Sahel Mali, a exposé la nécessité du respect des Droits de l’Homme et du Genre, évoquant le chemin déjà parcouru au Mali et au sein de la Garde Nationale en particulier, et le chemin qu’il reste à parcourir.

Trois formateurs et un conseiller d'EUCAP Sahel Mali se sont déplacés à Mopti dans le cadre des actions décentralisées de la mission européenne.

Dans le cadre du prochain recrutement de 2200 élèves fonctionnaires de police, le directeur général de la Police, l’inspecteur Général Moussa Ag Infahi a décidé d’accorder 30% de l’effectif aux femmes. Ceci s’inscrit dans la politique de la Direction Générale de la Police Nationale à promouvoir le Genre au sein du corps.

Le 18 Juin 2018, la Haute Représentante/Vice-Présidente de la Commission Européenne Federica Mogherini accueillera la réunion annuelle UE-G5 Sahel, avec la participation du Commissaire européen à la Coopération Internationale et au Développement Neven Mimica, aux côtés des Ministres des Affaires Etrangères des pays du G5 Sahel: Mali, Mauritanie, Niger, Burkina Faso et Tchad, ainsi que du Secrétaire Permanent du G5 Sahel, afin de renforcer le dialogue et la coopération dans des domaines d'intérêt commun tels que le développement, la gouvernance dans les zones fragiles, et l'amélioration de la sécurité, y compris la lutte contre le terrorisme et les trafics illicites.

Languages:

Notre série de Femme en premier plan nous amène à la Garde nationale du Mali à la rencontre du Capitaine Evelyne KONATE. Elle fait partie des premières filles à débarquer dans le prytanée militaire de Kati dans les années 1998 à la suite de la décision du gouvernement malien de rendre l’école mixte. Après le bac, elle se dirige vers la Faculté des Sciences économiques et de Gestion de Bamako et obtient une licence en Gestion d’entreprise.

Récemment promus, 300 officiers de police suivent pendant une semaine une formation dans le cadre de leurs nouvelles fonctions. EUCAP Sahel Mali contribue ainsi à la formation continue de ces officiers de la Police nationale. Il s’agit de la plus importante session de formation initiée par les maliens afin de conformer leurs effectifs à la création du nouveau statut des officiers de police.

Dans le cadre de ses actions de formations décentralisées, une équipe de la mission s’est rendue du 28 mai au 1er juin pour une formation sur la police de proximité et le renseignement. Le personnel en déplacement a également échangé avec les autorités et la société civile. Au cours de la formation, deux représentants de la société civile étaient présents au cours d’une journée de la formation pour discuter du cadre de collaboration entre Forces de Sécurité et population.

« Un trafiquant de drogue notoire, d'un quartier connu de Bamako, s'apprête à rencontrer un fournisseur très important venant du Nigéria. D’après les informations recueillies par les services de renseignements Maliens, ce dernier a prévu de rencontrer le chef d’une cellule terroriste qui contrôle les points de passages de marchandises illicites transitant par le nord du pays. Les agents de la Direction Générale du Renseignement et de la Surveillance du Territoire (DGRST) ont reçu pour missions de renseigner les services d’investigations judiciaires sur les agissements des trafiquants de drogue et d’identifier le chef de la cellule terroriste. »

C’est toute admirative d’un père militaire que le Lieutenant Fatoumata MARIKO développe l’attraction pour l’uniforme depuis l’âge de 11 ans. Elle intègre l’Ecole Militaire Interarmes de Koulikoro (EMIA) en 2010 et est affectée en 2013 à la Gendarmerie du Mali. Si le lieutenant affirme que les débuts ne sont pas faciles, elle estime néanmoins qu’il faut s’adapter tout de même : « ce n’est pas du tout facile mais c’est faisable. On fait les choses sur le même pied d’égalité que les garçons. Nous sommes recrutées sur les mêmes bases et recevons les mêmes formations que ce soit l’instruction civile ou la formation militaire»
Notre deuxième portrait de Femmes en premier plan.

EUCAP Sahel Mali enseigne l’approche managériale et la déontologie aux officiers-élèves qui suivent le Cours supérieur de la Gendarmerie. Ces cours comprennent des études de cas pratiques et des exercices de restitution. "Les formateurs d'EUCAP Sahel Mali nous apportent beaucoup. A travers les mises en situation et grâce à une interaction permanente, nous appréhendons autrement la place et l'image du chef. C'est une approche plus humaine et basée sur les compétences." explique le Lieutenant Boh Traoré, président du groupe d'officiers-élèves présents.

Pages