EUCAP Sahel Mali

EEAS RSS Feeds

Displaying 1 - 10 of 33

Organisée par EUCAP, la réunion de ce jeudi 17 mai 2018 était présidée par Mr. Ladji SOGOBA, Directeur National des Frontières du Mali. Il était question du besoin de mieux coordonner les interventions des bailleurs de fond en gestion des frontières, dans le cadre structurant de la Politique Nationale des Frontières, récemment approuvée par le Gouvernement Malien.

La cérémonie de remise de ces différents projets s’est déroulée le 17 mai dans les locaux de l’Ecole nationale de Police (ENP) présidée par le Directeur Général de la Police et le chef de mission EUCAP Sahel Mali, également avec la présence de plusieurs chefs de département. Toutes ces infrastructures ont été équipées en mobilier, matériels informatiques et spécialisés pour la police aux frontières. Le montant total du Projet s’élève à 400 millions de FCFA.

Comparaison Empreintes Digitales
Issus de la Brigade d’Investigation Spéciale (BIS), quatre sous-officiers de la Gendarmerie Nationale du Mali dont une femme participent cette semaine (du 14 au 18 mai) à la formation sur la comparaison des empreintes digitales, un aspect crucial de la police technique et scientifique.

Le séminaire, organisé par la mission européenne EUCAP Sahel Mali en partenariat avec EUCAP Sahel Niger, a réuni les hauts responsables des forces de sécurité intérieure des deux pays ainsi que des institutions en charge de la coopération transfrontalière. Le but de l'événement qui s'est tenu Bamako du 3 au 4 mai était d'optimiser la coopération entre les services d’enquête judiciaire, notamment par l’échange d’informations opérationnelles dans les domaines spécifiques du terrorisme et de la criminalité organisée, incluant la traite des personnes et le trafic des migrants.

Depuis trois ans, EUCAP Sahel Mali soutient la Police nationale du Mali afin que celle-ci ait une meilleure visibilité de ses actions. L’établissement de la Cellule de Communication de la Police nationale en fin 2015 a été le tournant décisif pour une politique de communication transparente. « Avant, les journalistes se plaignaient de la lenteur de communication des forces de sécurité, on était des grands mythes. A la police, il n’y avait pas de service proprement dit pour la communication» , se souvient Kaly Diakité, jeune sergent et ancien journaliste, récemment promu Chef de la Cellule de Communication de la Police nationale.

Dans la semaine du 23 au 27 avril 2018, une équipe de la mission s’est rendue dans la région de Ségou, ceci dans le cadre des actions décentralisées de la mission. Une trentaine de stagiaires gendarmes, gardes et policiers ont pris part à la formation sur la police judiciaire, le contre-terrorisme et le renseignement.

EUCAP Sahel Mali a fourni durant la semaine du 23 au 27 avril la formation en secourisme opérationnelle dans le plan d’action 2018. Dix-sept stagiaires dont une femme sous-officier de la Garde Nationale du Mali y ont participé.

Du 23 au 27 avril, une douzaine de gendarmes ont participé à la formation sur la police de proximité et les renseignements. Les différents piliers de la sécurité, les différentes sources de renseignement et l’analyse des informations sont entre autres les sujets abordés au cours de la formation.

Pascal est conseiller EUCAP Sahel Mali en matière de contre-terrorisme et enquête criminelle. Tous les jours il échange avec les partenaires Maliens afin de les appuyer dans leur travail.

En matière de contre-terrorisme et lutte contre la criminalité organisée, EUCAP Sahel Mali appuie, à travers le conseil stratégique, la formation et l'équipement, les structures spécialisées telles que la Brigade d'Investigation Spécialisée (BIS), le Centre de Fusion et d'Analyse du Renseignement (CAFR), les forces anti-terrorisme ou l'Office central des stupéfiants. Selon Pascal, la présence d'EUCAP au Mali va également contribuer à sécuriser l'espace public européen.

Languages:

Pages