EUCAP Sahel Mali

 

Nigeria: déclaration commune de Josep Borrell, haut représentant/vice-président, et de Janez Lenarčič, commissaire chargé de la gestion des crises, sur les récentes attaques

Brussels, 16/06/2020 - 07:51, UNIQUE ID: 200615_19
Joint Statements

Depuis le 28 mai, plus de 160 personnes, dont 130 civils, ont perdu la vie lors d'attaques, d’enlèvement et d'assassinats commis par des groupes armés dans le nord du Nigeria. De tels actes odieux de terrorisme et de violence sont intolérables. Ces attaques représentent une menace grave pour la sécurité du Nigeria et de l’ensemble de la région, y compris le nord-ouest du pays où l'instabilité s'amplifie.

Le conflit en cours, l'insécurité alimentaire grandissante et la pandémie de COVID-19 entraînent une augmentation sensible des besoins humanitaires dans le nord-est du Nigeria. Le droit international humanitaire doit être sauvegardé et respecté par toutes les parties au conflit, au Nigeria et ailleurs. Le personnel civil et humanitaire ne devrait pas être pris pour cible et toutes les parties devraient faciliter le passage sans entrave de l’aide humanitaire pour les civils qui en ont besoin.

L’UE se tient aux côtés du Nigeria et de sa population en cette période de violence et d’instabilité accrues.

Languages: