EUCAP Sahel Mali

 

L’Union européenne accorde 8,5 milliards XAF (13 millions EUR) à la République du Tchad en réponse à la crise socio-économique engendrée par la pandémie du Covid-19

Brussels, 01/06/2020 - 12:58, UNIQUE ID: 200601_7
Press releases

Appui budgétaire au Tchad

La Délégation de l'Union européenne en République du Tchad informe l'opinion tchadienne, de l’abondement du budget national de la République du Tchad d’un montant de 8 527 441 000 XAF (13 millions EUR). Ce don intervient dans le cadre du programme d'appui budgétaire  ACET-3 au titre de l'année 2020.

Ce décaissement aurait dû intervenir plus tard dans l’année mais a été avancé d’un commun accord entre le Tchad et l’UE, pour répondre le plus rapidement possible à la crise aigüe qui touche le pays.

Les dons faits par l'Union européenne au Trésor Public tchadien dans le cadre de l’appui budgétaire ACET 3 visent à soutenir les réformes dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la santé publique et de la gestion des finances publiques. Ils ont désormais également vocation à contribuer à la réponse macroéconomique aux effets de la crise du Covid-19.

C’est en accord avec le Tchad et en cohérence et complémentarité de la réponse d’ensemble apportée par l’UE et ses Etats membres, que l’Union européenne va concentrer son appui sur le pilier socio-économique de la crise, sous la forme d’un appui budgétaire à décaisser en trois tranches fixes successives d’ici fin 2020.

Le présent décaissement constitue la première de ces tranches. Les suivantes interviendront si le Tchad demeure sur la bonne voie en termes de stabilité macroéconomique, de politiques publiques et notamment sociales, de gestion des finances publiques et de transparence budgétaire, critères qui seront évalués lors de dialogues réguliers avec les autorités tout au long de l’année.

La Délégation de l'Union européenne en République du Tchad informe l'opinion tchadienne, de l’abondement du budget national de la République du Tchad d’un montant de 8 527 441 000 XAF (13 millions EUR). Ce don intervient dans le cadre du programme d'appui budgétaire  ACET-3 au titre de l'année 2020.

Ce décaissement aurait dû intervenir plus tard dans l’année mais a été avancé d’un commun accord entre le Tchad et l’UE, pour répondre le plus rapidement possible à la crise aigüe qui touche le pays.

Les dons faits par l'Union européenne au Trésor Public tchadien dans le cadre de l’appui budgétaire ACET 3 visent à soutenir les réformes dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la santé publique et de la gestion des finances publiques. Ils ont désormais également vocation à contribuer à la réponse macroéconomique aux effets de la crise du Covid-19.

C’est en accord avec le Tchad et en cohérence et complémentarité de la réponse d’ensemble apportée par l’UE et ses Etats membres, que l’Union européenne va concentrer son appui sur le pilier socio-économique de la crise, sous la forme d’un appui budgétaire à décaisser en trois tranches fixes successives d’ici fin 2020.

Le présent décaissement constitue la première de ces tranches. Les suivantes interviendront si le Tchad demeure sur la bonne voie en termes de stabilité macroéconomique, de politiques publiques et notamment sociales, de gestion des finances publiques et de transparence budgétaire, critères qui seront évalués lors de dialogues réguliers avec les autorités tout au long de l’année.

La Délégation de l'Union européenne en République du Tchad informe l'opinion tchadienne, de l’abondement du budget national de la République du Tchad d’un montant de 8 527 441 000 XAF (13 millions EUR). Ce don intervient dans le cadre du programme d'appui budgétaire  ACET-3 au titre de l'année 2020.

Ce décaissement aurait dû intervenir plus tard dans l’année mais a été avancé d’un commun accord entre le Tchad et l’UE, pour répondre le plus rapidement possible à la crise aigüe qui touche le pays.

Les dons faits par l'Union européenne au Trésor Public tchadien dans le cadre de l’appui budgétaire ACET 3 visent à soutenir les réformes dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la santé publique et de la gestion des finances publiques. Ils ont désormais également vocation à contribuer à la réponse macroéconomique aux effets de la crise du Covid-19.

C’est en accord avec le Tchad et en cohérence et complémentarité de la réponse d’ensemble apportée par l’UE et ses Etats membres, que l’Union européenne va concentrer son appui sur le pilier socio-économique de la crise, sous la forme d’un appui budgétaire à décaisser en trois tranches fixes successives d’ici fin 2020.

Le présent décaissement constitue la première de ces tranches. Les suivantes interviendront si le Tchad demeure sur la bonne voie en termes de stabilité macroéconomique, de politiques publiques et notamment sociales, de gestion des finances publiques et de transparence budgétaire, critères qui seront évalués lors de dialogues réguliers avec les autorités tout au long de l’année.

Équipes éditoriales: