EUCAP Sahel Mali

 

République de Moldavie: entretien téléphonique entre le haut représentant/vice-président Josep Borrell et le ministre des affaires étrangères et de l'intégration européenne, Oleg Țulea

Brussels, 04/05/2020 - 19:41, UNIQUE ID: 200504_8
Press releases

Le 4 mai, le haut représentant de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la Commission européenne, Josep Borrell, a eu un entretien téléphonique avec le ministre des affaires étrangères et de l'intégration européenne de la République de Moldavie, Oleg Țulea.

Le haut représentant/vice-président Josep Borrell et le ministre des affaires étrangères, Oleg Țulea, ont discuté de la pandémie provoquée par le coronavirus, constatant que l'heure était à la solidarité et à la coopération internationales, étant donné que la pandémie ne connaît pas de frontières. Le haut représentant/vice-président a souligné que l'UE se tenait aux côtés de la République de Moldavie en ces temps difficiles afin d'aider le pays à lutter contre la crise du coronavirus.

Dans le cadre de la réaction de l'UE au niveau mondial face à la pandémie due au coronavirus, un ensemble de mesures de soutien en faveur des six pays du Partenariat oriental a été mis en place, qui prévoit une aide totale de 80 millions d'euros en vue de répondre aux besoins immédiats dans le secteur de la santé et de 883 millions d'euros pour appuyer la relance socioéconomique. Sur cette enveloppe, la République de Moldavie bénéficiera en particulier de 87 millions d'euros issus de la réorientation de fonds bilatéraux. La Commission européenne a également adopté une proposition visant à fournir une enveloppe de 3 milliards d'euros d'assistance macrofinancière à dix partenaires de l'élargissement et du voisinage. Dans le cadre de cette proposition, la République de Moldavie pourrait recevoir un montant de 100 millions d'euros, destiné à aider le pays à limiter les retombées économiques de la pandémie.

Le haut représentant et vice-président Josep Borrell a insisté sur l'engagement de longue date de l'Union européenne en faveur de l'amélioration des conditions de vie de la population moldave. Il a souligné que l'UE attendait des autorités moldaves qu'elles concrétisent clairement les engagements qu'elles ont pris en matière de réformes dans le cadre de l'accord d'association, en particulier pour ce qui de réformer le secteur de la justice, de lutter contre la corruption et les intérêts particuliers et de veiller à dépolitiser les institutions publiques. Ces réformes sont essentielles pour répondre aux attentes de la population moldave. Le haut représentant Josep Borrell a également rappelé que la mise en œuvre de ces réformes attendues permettrait à l'UE de prendre rapidement une décision concernant l'octroi de fonds au titre de l'actuel programme d'assistance macrofinancière. Il a aussi rappelé que l'UE attendait des autorités moldaves qu'elles règlent le problème de l'importante fraude bancaire de 2014, en condamnant les personnes responsables et en recouvrant les avoirs volés.

MM. Borrell et Țulea ont par ailleurs débattu de l'approfondissement de la coopération dans le cadre multilatéral du Partenariat oriental. Ils ont déclaré attendre avec intérêt le prochain sommet du Partenariat oriental, qui visera à confirmer et à approuver les objectifs à long terme au-delà de 2020, sur la base de la communication conjointe sur le Partenariat oriental publiée le 18 mars.

Languages: