EUCAP Sahel Mali

 

Syrie: déclaration du haut représentant/vice-président Josep Borrell

Brussels, 01/03/2020 - 16:31, UNIQUE ID: 200301_4
Statements by the HR/VP

La reprise des combats en cours à Idlib et dans ses environs constitue une menace grave pour la paix et la sécurité internationales. Elle cause des souffrances sans nom au sein de la population, et ses effets se font durement sentir dans la région et au-delà. L'Union européenne doit redoubler d'efforts pour répondre à cette terrible crise humanitaire en utilisant tous les moyens à sa disposition.

À cette fin, j'ai convoqué une session extraordinaire du Conseil des affaires étrangères, qui se tiendra la semaine prochaine, afin de discuter de l'évolution de la situation, en particulier à la demande du ministre grec des affaires étrangères.

Ces derniers jours, j'ai été en contact avec des acteurs de premier plan. J'ai appelé à une désescalade immédiate et à un cessez-le-feu durable, déploré les pertes de vies humaines et proposé une aide de l'UE pour atténuer les conséquences de la crise, à laquelle seule une solution politique peut être apportée.

Chaque partie, en particulier le régime syrien, doit de toute urgence prendre à nouveau part à un processus politique sous l'égide des Nations unies.

Nous devons également continuer à mobiliser des ressources pour réduire les souffrances de la population civile et lui fournir abris, denrées alimentaires et médicaments. Les États membres de l'UE continuent aussi à faire leur part. L'accès humanitaire doit être assuré, y compris dans les régions les plus reculées, où se trouvent les personnes les plus vulnérables. J'ai mis l'accent sur ces points lors des différents contacts que j'ai eus au cours des derniers jours.

Dans le même temps, nous continuons à suivre de près la situation migratoire à nos frontières extérieures. La déclaration UE-Turquie doit être respectée. L'UE apporte actuellement son soutien à la Grèce et à la Bulgarie pour les aider à faire face à l'évolution de la situation.

La session extraordinaire du Conseil des affaires étrangères qui se tiendra la semaine prochaine sera l'occasion de porter notre attention sur les derniers développements et de poursuivre nos efforts communs sur tous les fronts. Pour faire face efficacement à la crise et contribuer à ouvrir la voie à une solution politique, nous devons veiller à ce que notre action collective ait la plus forte incidence possible.

 

Languages: