EUCAP Sahel Mali

 

Echanges sur le rôle des Femmes dans le processus de sécurité à Mopti

17/06/2019 - 13:06
News stories

Depuis l’adoption de la résolution 1325 sur femmes, paix et sécurité par le Conseil de sécurité des Nations unies, le rôle de femmes dans la construction de la paix et la sécurité est de plus en plus mis en avant. Il est important de garantir l’inclusion et la participation des femmes à pied d’égalité dans les processus de la paix pour assurer une meilleure durabilité des résultats. L’union européenne à travers ses institutions, y inclut les missions civiles telles qu’EUCAP Sahel Mali, est pleinement engagée dans la mise en œuvre de la résolution 1325.

L’atelier a réuni les représentants des trois forces de sécurité intérieure, les organisations et associations de la société civile œuvrant dans le domaine des droits des femmes et de la paix et certains représentants des autorités tel que le substitut du Procureur de la République, le Directeur du Cabinet du Gouverneur et le Directeur Régional de la Police Nationale.

 

C’est dans ce contexte que la Mission EUCAP Sahel Mali soutient à travers plusieurs initiatives les forces de sécurité intérieure dans la mise en œuvre de la résolution 1325. Les objectifs de l’atelier étaient multiples : faciliter les contacts et a créer des synergies entre les différents acteurs impliqués dans la protection des femmes, sensibiliser les acteurs sur la résolution 1325 et les mises à jour concernant les dernières évolutions sur l’Agenda Femmes Paix et Sécurité. Ce dernier aspect est important vu que le manque de connaissance des textes est souvent la raison de leur faible application. Des propositions et suggestions pour arriver à une meilleure protection des femmes et une meilleure participation des femmes dans le secteur de la sécurité dans le contexte sécuritaire dans la région de Mopti ont été faites.

Les nombreux défis sécuritaires dans la région et les conséquences de cette situation sur la population civile ont été énumérés. Il a été notamment question de l’inaccessibilité de plusieurs zones et la faible présence des services de l’Etat en dehors de chefs-lieux de cercles. La situation sécuritaire impacte d’une façon négative les droits des enfants et des femmes dans la grande majorité de la région de Mopti.

Un débat autour des questions et défis liés à la protection des femmes et le rôle des femmes dans le secteur de la sécurité a permis d’évoquer le défi pour la protection et la participation effective des femmes ; défi lié à la pesanteur sociale, notamment les attitudes sociales et traditionnelles concernant le rôle de la femme dans la société. Une série de propositions et des pistes d’actions ont été avancées par les groupes au cours des échanges.

Rubriques éditoriales: