EUCAP Sahel Mali

 

Prioritisation des besoins de la Composante Police de la Force Conjointe du G5 Sahel

05/04/2019 - 18:11
News stories

Un Atelier sur la Composante Police de la Force Conjointe du G5 Sahel par la Cellule de Coordination Régionale de l’Union Européenne et la Mission EUCAP Sahel Mali a eu lieu du 2 au 4 Avril dans les locaux du Collège Sahélien de Sécurité à Bamako.

Cet atelier technique a été destiné à permettre une compréhension commune des besoins de l’opérationnalisation de la Composante Police et prioriser les besoins exprimés.

En mettant ensemble autour de la même table et pour la première fois les commandants des unités prévôtales de la Force Conjointe, les chefs des unités nationales d’investigation et les responsables de l’analyse du renseignement criminel, cet atelier a permis de partager les expériences sur le « mécanisme de judiciarisation du champ des opérations » et le rôle attendu des trois éléments de la Composante Police, identifier les capacités critiques pour le succès de ce mécanisme et prioriser en conséquence les expressions de besoins en matière d’équipement, ainsi que les éventuelles actions de formation nécessaires.

La présidence du G5 Sahel est assurée depuis le 5 Février 2019 par le Burkina Faso lequel a identifié comme l’une de ses priorités l’opérationnalisation de la Force Conjointe du G5 Sahel. 

La Composante Police de la Force Conjointe G5 Sahel est le mécanisme de judiciarisation du champ des opérations de cette Force. Durant la présidence nigérienne, un atelier et 5 missions collégiales ont permis de définir des besoins, exprimés par les acteurs de chaque Etat dans la Composante Police, en vue de son opérationnalisation.

 

Rubriques éditoriales: