EUCAP Sahel Mali

 

Déclaration de la porte-parole sur la condamnation, en Fédération de Russie, de M. Oyoub Titiev, directeur de l'organisation de défense des droits de l'homme "Memorial"

Bruxelles, 18/03/2019 - 20:21, UNIQUE ID: 190318_24
Statements by the Spokesperson

Déclaration de la porte-parole sur la condamnation, en Fédération de Russie, de M. Oyoub Titiev, directeur de l'organisation de défense des droits de l'homme "Memorial"

Un tribunal tchétchène a condamné aujourd'hui M. Oyoub Titiev, figure de proue de la défense des droits de l'homme et directeur de l'antenne tchétchène de l'organisation de défense des droits de l'homme "Memorial" à quatre ans d'emprisonnement dans une colonie pénitentiaire. Depuis son arrestation en janvier 2018 sur la base de preuves qu'un rapport de l'OSCE qualifie de manifestement fabriquées de toutes pièces, M. Titiev a déjà passé plus d'un an en détention.

Nous estimons que la condamnation de M. Oyoub Titiev est directement liée à son action en faveur des droits de l'homme au sein de "Memorial", une organisation qui fait constamment l'objet d'intimidations et d'un harcèlement dans le Caucase du Nord et ailleurs. Nous estimons également que M. Titiev n'a pas bénéficié d'un procès équitable. Sa condamnation confirme une tendance aux arrestations, aux agressions et aux manœuvres de discrédit des défenseurs des droits de l'homme et des journalistes qui travaillent dans cette région de la Fédération de Russie. Mme Natalia Estemirova, qui avait précédé M. Titiev à la tête de "Mémorial" en Tchétchénie, a été assassinée en 2009 et, près de dix ans plus tard, personne n'a encore dû répondre de ce crime devant la justice.

L'Union européenne escompte la libération immédiate et sans condition de M. Titiev. La Fédération de Russie s'est librement engagée, tout d'abord à Helsinki en 1975 et ensuite à Copenhague en 1990, à veiller au respect du "droit de chacun, à titre individuel ou en association avec d'autres, de demander, recevoir et communiquer librement des opinions et des informations concernant les droits de l'homme et les libertés et ces informations". Nous escomptons le respect de ces engagements.

Languages: