EUCAP Sahel Mali

 

4ème Assemblée Générale de la Plateforme d’Echange et d’Action (PEA)

26/12/2018 - 13:15
News stories

L’objectif général de l’AG était de faire le bilan du mandat écoulé et de procéder au renouvellement des organes à travers l’élection d’une nouvelle équipe. Spécifiquement il s’agissait de présenter la stratégie nationale de la RSS et le « Plan Cadre » du ministère de la sécurité et de la protection civile, qui devaient servir de référence pour la vision et le fonctionnement de la PEA lors de la relecture des textes.

Elle était présidée par l’Inspecteur Général Ibrahima DIALLO, Commissaire à la Réforme du Secteur de la Sécurité (RSS), à ses côtés l’Adjoint au Chef de mission d’EUCAP Sahel Mali, le président de la PEA et la présidence de la Commission Nationale de Lutte contre la Prolifération des Armes Légères et de petits Calibres.

La rencontre qui s’est déroulée le 20 décembre 2018 a regroupé, en plus d’EUCAP Sahel Mali, plusieurs organisations et acteurs de la société civile, les représentants des Forces de sécurité intérieure (police, gendarmerie, garde nationale et protection civile) et les partenaires internationaux (au nombre desquels des représentants diplomatiques, MISAHEL, CEDEAO, DCAF). Il y avait aussi des représentants de quatre régions (Mopti, Ségou, Kayes et Sikasso).

Cependant, la Plateforme d’échange et d’action, dont la création a été décidée lors de l’atelier qui s’est tenu le 1er Septembre 2015, entre des membres représentant la mission EUCAP Sahel Mali et certaines parmi les organisations de la société civile malienne et autres organisations internationales, les plus actives dans le domaine de la réforme du secteur de la sécurité (RSS), telles que l’ONU (section RSS-MINUSMA) et DCAF.

Le président de la PEA n’a pas manqué de saluer EUCAP pour son appui indéfectible, la mission faisant partie des membres fondateurs de cette Plateforme.

La plateforme est à considérer comme un parmi les nombreux instruments qui contribuent, grâce à l’effort de ses membres à concevoir des stratégies d’actions coopératives et/ou complémentaires et/ou conjointes, au processus de réforme de l’appareil sécuritaire de l’Etat afin de le rendre plus efficace et efficient, ceci visant la coopération et la complémentarité des actions.

La PEA a connu un progrès considérable quant à sa gestion et à ses modes de fonctionnement. En effet, l’AG de 2017 a connu un changement significatif dans le fonctionnement de son secrétariat à travers un secrétariat permanent national parmi les organisations membres avec l’appui technique d’EUCAP Sahel Mali.

Rubriques éditoriales: