EUCAP Sahel Mali

Rencontre avec la société civile à Ségou : "Si on n'échange pas, on n’avance pas."

05/06/2018 - 17:46
News stories

Dans le cadre de ses actions de formations décentralisées, une équipe de la mission s’est rendue du 28 mai au 1er juin pour une formation sur la police de proximité et le renseignement. Le personnel en déplacement a également échangé avec les autorités et la société civile. Au cours de la formation, deux représentants de la société civile étaient présents au cours d’une journée de la formation pour discuter du cadre de collaboration entre Forces de Sécurité et population.

La formation a réuni 30 agents des Forces de Sécurité dont de la police, la garde et la gendarmerie.

La représentante de WILDAF (Women In Law and Development/ Femme – Droit et – Développement en Afrique) a indiqué apprécier la formation qui était orientée vers la mission des forces de sécurité intérieure. 

Une étroite collaboration avec la population civile renforce l'efficacité opérationnelle des Forces de Sécurité Intérieure. La société civile est un acteur clé pour améliorer le lien entre la population civile et les forces. C'est la raison pour laquelle, au sein de la Plateforme d'Echange et d'Action (PEA), EUCAP Sahel Mali a organisé un atelier à Ségou afin d'opérationnaliser l'antenne PEA régionale. Les participants ont discuté de la situation sécuritaire et, associés - au groupe de 30 membres de la police nationale, la garde nationale et la gendarmerie - ont présenté leurs solutions pour aborder les défis identifiés. 

 

Afin de promouvoir le rapprochement entre la population civile et les forces de sécurité intérieure, EUCAP Sahel Mali travaille avec la plateforme PEA, dont la coordination se trouve à Bamako. Cette plateforme réunit des organisations de la société civile, les forces de sécurité intérieure et des organisations internationales travaillant dans le domaine de la sécurité. Des réunions trimestrielles créent une espace du dialogue et encouragent des synergies.

Rubriques éditoriales: