EUCAP Sahel Mali

"Avec EUCAP, nous apprenons à mieux choisir nos attitudes, à changer nos habitudes" - Management et déontologie enseignés aux élèves du Cours supérieur de la Gendarmerie

25/05/2018 - 17:45
ニュース

EUCAP Sahel Mali enseigne l’approche managériale et la déontologie aux officiers-élèves qui suivent le Cours supérieur de la Gendarmerie. Ces cours comprennent des études de cas pratiques et des exercices de restitution. "Les formateurs d'EUCAP Sahel Mali nous apportent beaucoup. A travers les mises en situation et grâce à une interaction permanente, nous appréhendons autrement la place et l'image du chef. C'est une approche plus humaine et basée sur les compétences." explique le Lieutenant Boh Traoré, président du groupe d'officiers-élèves présents.

Pendant 10 mois, les officiers de la Gendarmerie nationale malienne, ainsi que quelques-uns de leurs homologues du Ghana, du Benin et du Togo, disposant déjà d’une solide expérience du terrain, perfectionnent leurs connaissances et développent leurs compétences dans le domaine du commandement notamment. C’est dans ce cadre du Cours supérieurs de la Gendarmerie que les formateurs de la mission EUCAP Sahel Mali apportent leur expertise du management et de la déontologie. La formation de deux semaines bénéficie à une vingtaine d'officiers élèves.
 

Entre deux études de cas, nous nous entretenons avec une officier-élève au parcours atypique : la Sous-lieutenante Djenebou Damba, gendarme et sportive de haut-niveau. "Grâce à ma pratique du Basket-ball, j’ai pu intégrer le Bataillon des sports militaires à Bamako. J’y étais chef de section avant d’intégrer l’Ecole des officiers de la gendarmerie (EOGN). Le Cour supérieur de la Gendarmerie est une étape importante avant de prendre le commandement d’une unité opérationnelle. Apres l’EOGN, je serai amenée à commander des hommes. C’est un vrai challenge et le fait de suivre cette formation sur le management me rassure."

"Les instructeurs nous présentent un management adapté, où il faut tenir compte de l’aspect humain. Je sais maintenant comment motiver les subordonnés. Il est primordial qu’ils comprennent l’utilité de la mission qu’on leur confie et leur rôle pour sa réussite. Je retiendrai surtout l’approche pédagogique de nos instructeurs européens. Comment, avant de commencer le cours, ils préparent la salle, le matériel. Et comment ils interagissent avec nous. Nous apprenons à mieux choisir nos attitudes, à changer nos habitudes. »

Le Lieutenant Traoré  souhaiterait que ces formations ne soient pas seulement délivrées en école, mais aussi sur le terrain : "La venue des instructeurs d’EUCAP directement dans les unités à Bamako ou en région, aurait, j’en suis sûr, un impact encore plus important. Le message qui est transmis ici attendrait non seulement les commandants d’unités et leurs gradés supérieurs, mais aussi les gendarmes qui constituent la base. On toucherait ainsi plus de monde. »

作成者