EUCAP Sahel Mali

À propos

20/06/2016 - 16:28
About us - structure and organisation

EUCAP Sahel Mali est une mission civile de l’Union européenne, avec son quartier général dans la capitale Bamako et une unité mobile dans le centre du pays à Mopti-Sévaré. La Mission, avec mandat non exécutif, a été lancée le 15 janvier 2015 suite à une invitation officielle du gouvernement malien, afin d’aider les forces de sécurité intérieure à réaffirmer l’autorité de l’État à travers le pays suite à la crise sécuritaire débutée en 2012.

Le Conseil de l’Union européenne a par la suite renouvelé le mandat d’EUCAP Sahel Mali en 2017, 2019 et 2021, en adaptant la structure et les activités de la Mission à l’évolution du contexte opérationnel et des besoins de ses partenaires, conformément à l’approche européenne de régionalisation au Sahel. Le 11 janvier 2021, le Conseil de l’Union européenne a prorogé le mandat d’EUCAP Sahel Mali jusqu’au 31 janvier 2023, en allouant un budget de plus de 89 millions d’euros pour la période de deux ans.

Au vu des défis actuels, la Mission fournit des conseils stratégiques, des formations et un accompagnement à la Police, la Gendarmerie et la Garde nationale maliennes et leurs ministères de tutelle.

La Mission accompagne notamment ses partenaires dans le renforcement de leurs capacités dans les domaines de la gestion des ressources humaines, de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, de la gestion des frontières, de la gestion logistique, de l’état de droit, de la lutte contre l’impunité, du redéploiement de l’administration civile.

La Mission oriente toutes ses activités pour soutenir la réforme du secteur de la sécurité, en promouvant les droits de l’homme, l’égalité des genres et la responsabilité des forces de sécurité, dans le but ultime de créer des conditions durables pour le déploiement des autorités de l’État et des services essentiels à travers le pays.

Dans le cadre de l’action globale de l’Union européenne dans le pays, EUCAP Sahel Mali promeut une approche intégrée et régionale de la sécurité humaine. Conformément aux initiatives internationales et aux engagements globaux de l’UE et à sa stratégie au Sahel, la Mission opère en étroite coordination avec les autres missions déployées sous l’égide de la PSDC : EUTM Mali, EUCAP Sahel Niger et EUBAM Libye.

 

Priorités

Les principales priorités de la Mission comprennent :

• l’amélioration de la gouvernance et la lutte contre l’impunité des forces de sécurité intérieure

• le redéploiement des forces de sécurité intérieure et le retour de l’Etat et de l’administration civile

• le soutien aux autorités de la transition et aux forces de sécurité intérieure dans la sécurisation des élections prévues en 2022.

Ligne d’opération 1 : Appui aux capacités structurelles

EUCAP Sahel Mali conseille les forces de sécurité intérieure maliennes et leurs différents services afin de mettre en œuvre la réforme du secteur de la sécurité au Mali. Il s’agit notamment d’appuyer au sein des forces l’amélioration de la gestion des ressources humaines et de la logistique, de développer des systèmes d’information et de communication sécurisés et de moderniser les pratiques de gestion et de contrôle de leurs services, à travers :

• une base de données ressources humaines

• une base de données sur la politique de l’emploi et la gestion du personnel

• une base de référence pour la dotation en équipement.

• une politique de recrutement du personnel basée sur les compétences

• des méthodes de gestion opérationnelle pour aider à rétablir les liens hiérarchiques

• des cellules d’audit et d’inspection au sein de l’inspection générale des forces

La Mission contribue à la mise en place d’un schéma directeur de formation, à la refonte de la formation initiale (structures et contenus) et à la relance de la formation continue.

Ligne d’opération 2 : Renforcement des capacités opérationnelles

Les experts d’EUCAP Sahel Mali mènent des formations à la Gendarmerie, la Police et la Garde Nationale maliennes. L’objectif final est de former une masse critique de cadres des forces de sécurité intérieure.

Les formations portent sur des sujets comme le management et le commandement, l’éthique professionnelle, les droits de l’homme et le genre, les techniques de renseignement, l’intervention professionnelle, la police judiciaire, le contre-terrorisme ou le maintien de l’ordre. Les cours sont adressées prioritairement aux cadres de niveaux supérieurs et intermédiaires. Chacun de ces cadres va recevoir une formation individuelle de 4 semaines et de 100 heures.

Dans le souci de l’appropriation locale, la mission forme également des formateurs, qui, à leur tour, transmettront les acquis de la formation aux futurs stagiaires. Les directions de force sélectionnent des cadres pour suivre les formations EUCAP, avec l’appui des conseillers en formation.

Ligne d’opération 3 : Renforcement des normes éthiques des forces de sécurité intérieure

La Mission soutient le renforcement des normes éthiques des forces de sécurité intérieure, le renforcement du respect des droits de l’homme et de la parité hommes-femmes, l’instauration de la confiance entre les forces de sécurité intérieure et la population, la prévention des comportements déviants des forces de sécurité intérieure, le développement des services d’inspection et l’affermissement de la lutte contre l’impunité.

Conformément à son approche de régionalisation de la PSDC au Sahel depuis 2017, l’Union européenne soutient la coopération renforcée entre les pays du G5 Sahel (Tchad, Burkina Faso, Mali, Mauritanie et Niger) afin d’affronter les défis régionaux dans une approche commune. A cet effet, la Mission, à travers la Cellule de Conseil et de Coordination Régionale (CCCR) basée en Mauritanie, soutient la coopération régionale et transfrontalière au Sahel et renforce les capacités nationales des pays du G5 Sahel.

Le texte officiel du mandat de la Mission est disponible au lien suivant (en anglais) :

https://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/TXT/PDF/?uri=CELEX:32021D0014&from=EN

 

 

M. Hervé FLAHAUT est commissaire général de police ayant plus de 30 ans d'expérience professionnelle en tant que cadre. Il a une expérience dans le domaine du renseignement, des enquêtes et de la sécurité publique et possède une solide connaissance de la gestion des frontières et de la lutte contre les migrations clandestines. Il a passé une grande partie de sa carrière dans le domaine de la coopération policière interne et de la réforme du secteur de la sécurité.

Avant d’être nommé chef de la Mission EUCAP Sahel Mali, M. Flahaut était chargé de mission auprès du conseiller diplomatique du ministre français de l'intérieur (depuis novembre 2018), avec un accent particulier sur les questions de sécurité et les initiatives politiques européennes dans la région du Sahel.

Auparavant, il a occupé pendant quinze ans différents postes de direction au sein de la police française, notamment trois ans comme chef ou chef adjoint de services spéciaux et trois ans comme chef d'un commissariat de police.

Ses missions internationales s'élèvent à 19 ans, avec 3 postes d'attaché de police dans les Caraïbes, en Asie du Sud-Est et en Europe. Il a également été chargé de la mise en oeuvre de plusieurs projets de réforme de la police des frontières en Hongrie et en Slovaquie, dans le cadre du programme "PHARE" de l'UE, en vue de l'extension de l'espace Schengen.

Il a une expérience de 9 ans dans le domaine de la PSDC. Il a été chef adjoint d'EUPOL RD Congo pendant plus de 3 ans et a créé un processus d'évaluation opérationnelle dans le cadre d'EUCAP Sahel Mali. M. Flahaut a été END pendant 4 ans au sein de la CPCC, où il a acquis une connaissance approfondie des institutions et des mécanismes de coordination de l'UE.

Il est licencié en sciences politiques, Institut d'études politiques, Lyon, France - 1985. Il parle le français, l'anglais et l'espagnol.

Chef de Mission : M. Hervé FLAHAUT (France)

Mandat actuelle : 15 janvier 2021-31 janvier 2023

Effectifs : 233 autorisé ; 180 (132 internationaux, 48 locaux) actuellement déployés. 19 Pays contributeurs : 16 pays UE + 3 pays tiers

Budget : 87.47 Millions EUR (2021-2023)

Languages:
Sezioni editoriali:

Autore