Relations de l'UE avec le Zimbabwe

Dernières nouvellesRSS

  • 25/06/2014
    433 65744 1 La haute représentante Catherine Ashton nomme de nouveaux chefs de délégation de l’UE en République du Congo, au Soudan du Sud, au Ghana, en Géorgie et au Zimbabwe La haute représentante Catherine Ashton nomme de nouveaux chefs de délégation de l’UE en République du Congo, au Soudan du Sud, au Ghana, en Géorgie et au Zimbabwe /statements/docs/2014/140625_04_fr.pdf 06/25/2014 21:14:00 06/25/2014 21:14:00 06/25/2014 21:14:00 nulldate 2014062521 090126248c2ba45e N 090126248c2ba45e /statements/docs/2014/140625_04_en.pdf 364144 pdf Y /statements/docs/2014/140625_04_fr.pdf 2 /statements/docs/2014/140625_04_en.pdf /statements/docs/2014/140625_04_fr.pdf /statements/docs/2014/140625_04_zz.pdf N ID_INTERNAL N N
    La haute représentante Catherine Ashton nomme de nouveaux chefs de délégation de l’UE en République du Congo, au Soudan du Sud, au Ghana, en Géorgie et au Zimbabwe pdf - 356 KB [356 KB] English (en)
  • 18/03/2014
    Declaration by HRVP on behalf of the EU on the alignment of certain third countries concerning restrictive measures against Zimbabwepdf
  • 05/03/2014
    607 65744 1 _blank Local EU Statement on political violence in Zimbabwe Local EU Statement on political violence in Zimbabwe /delegations/zimbabwe/press_corner/all_news/news/2014/20140305_en.htm 03/05/2014 17:24:00 03/05/2014 17:24:00 03/05/2014 17:24:00 nulldate 2014030517 090126248b701d48 N 090126248b70212d /delegations/zimbabwe/press_corner/all_news/news/2014/20140305_en.htm 8336 xml N /delegations/zimbabwe/press_corner/all_news/news/2014/20140305_fr.htm 1 /delegations/zimbabwe/press_corner/all_news/news/2014/20140305_en.htm /delegations/zimbabwe/press_corner/all_news/news/2014/20140305_zz.htm N ID_INTERNAL N N
    Local EU Statement on political violence in Zimbabwe English (en)

Toute l'actualité

le Zimbabwele Zimbabwe
Les questions clés au Zimbabwe - les relations entre l'UE et le Zimbabwe

Après l'escalade de violence politique durant les élections de 2002, l'UE a décidé d'introduire des mesures visant à faire pression sur les  responsables de ces événements. Ces mesures ont été renouvelées chaque année depuis 2002. En février 2011, l'UE a conclu que des progrès significatifs avaient été réalisés pour faire face à la crise économique et pour améliorer les services de base dans les secteurs sociaux. Cependant, davantage de réformes sont nécessaires, notamment sur le respect de l'état de droit, les droits humains et la démocratie. Dans ce contexte, l'UE a décidé de lever une partie des restrictions tout en renouvelant  les autres mesures. Celles-ci peuvent être réévaluées à tout moment suivant les évolutions de la situation politique. Voir: Quelles sont ces mesures? pdf - 12 KB [12 KB] English (en)

L'aide au développement

L'UE fourni de l'aide au développement au Zimbabwe depuis son l'indépendance en 1980. L'introduction des mesures restrictives en 2002 n'a pas abouti à une réduction de cette aide au développement mais bien à une réorientation et distribution uniquement par des canaux non gouvernementaux.

L'UE et ses États membres ont fourni environ 1,5 Md € d'aide au développement depuis 2002. La création du Gouvernement d'unité nationale en 2009 a donné un nouvel élan aux relations UE-Zimbabwe. Depuis cette date, l'UE a alloué € 365 millions au Zimbabwe. La Commission européenne a fourni 90 à 100.000.000 € par an d'aide au développement pour le peuple du Zimbabwe dans les domaines de la sécurité alimentaire et l'agriculture, les secteurs sociaux et la promotion de la gouvernance.

Afin d'illustrer les aspects du soutien de l'UE:

  • l'UE a fourni plus d'un quart des besoins en engrais des agriculteurs communaux du Zimbabwe pour la période 2009-2010, permettant une réduction significative du déficit de la sécurité alimentaire;
  • L'UE a fourni 80 pour cent des besoins du pays en médicaments vitaux en 2010;
  • L'UE a fourni des manuels à presque tous les enfants des l'écoles primaires;
  • La prise en charge des services sociaux a été renforcée à la suite d'une contribution de l'UE en 2009-2010 de 80 M € pour répondre à la crise humanitaire;
  • Le soutien aux réformes clés de la gouvernance comme moyen d'encourager un environnement propice à des élections crédibles.