La Serbie et le Kosovo concluent un accord historique

© EU© EU

À l’issue de dix cycles de négociations souvent fastidieux dans le cadre du dialogue facilité par l’UE, le résultat que beaucoup attendaient a été atteint le vendredi 19 avril. Catherine Ashton, la haute représentante de l’UE qui a présidé les discussions, a annoncé que le premier ministre serbe, Ivica Dačić, et le premier ministre kosovar, Hashim Thaçi, avaient conclu un accord historique.

S’adressant à la presse devant le bâtiment du SEAE, Catherine Ashton a déclaré :

«Ces négociations se sont achevées.Le texte a été paraphé par les deux premiers ministres.

Je voudrais les féliciter pour leur détermination au cours de ces derniers mois et pour le courage dont ils font preuve.Il est très important de noter qu’aujourd'hui, nous assistons à une distanciation par rapport au passé et, pour les deux parties, à un pas vers l'Europe.»

L’accord conclu vise à normaliser les relations entre la Serbie et le Kosovo et, ce faisant, à clôturer l’un des chapitres complexes de l’effondrement de la Yougoslavie.

Les discussions ont été menées au siège du SEAE à Bruxelles dans le cadre de réunions bilatérales et plénières.

L’accord a été conclu juste à temps, dans la mesure où la réunion du Conseil des affaires générales et du Conseil des affaires étrangères de l’UE était organisée le lundi 22 avril. Lors de ces deux réunions, Catherine Ashton devait informer les ministres des affaires étrangères des 27 pays membres de l’UE de l’état d’avancement des négociations entre la Serbie et le Kosovo.

L’enjeu était de décider de l’ouverture des négociations sur l’adhésion possible de la Serbie à l’UE et de l’éventuelle conclusion d’un accord de stabilisation et d’association (ASA) entre le Kosovo et l’Union. Un accord entre Belgrade et Pristina et la normalisation de leurs relations ouvriraient la voie à une future intégration européenne pour les deux parties. L’absence d’un accord retarderait cette intégration et en gèlerait la procédure. Après que l’UE a négocié l’accord vendredi, lors du Conseil des affaires générales lundi matin, la Commission européenne a officiellement recommandé aux États membres de l’UE d’entamer les négociations d’adhésion avec la Serbie et la négociation d’un ASA avec le Kosovo. 

Plusieurs personnalités ont tenu à adresser des messages de félicitations à la suite de l’accord conclu dans le cadre du dialogue facilité par l’UE sur la normalisation des relations entre la Serbie et le Kosovo:

Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, à l’occasion de l’accord conclu dans le cadre du dialogue facilité par l’UE sur la normalisation des relations entre la Serbie et le Kosovo

Je félicite le premier ministre serbe, Ivica Dačić, et le premier ministre kosovar, Hashim Thaçi, pour la conclusion d’un accord aujourd’hui dans le cadre du dialogue facilité par l’UE sur la normalisation des relations entre la Serbie et le Kosovo. Je félicite également la population de la Serbie et du Kosovo.

L’accord conclu aujourd’hui est historique et marque un tournant dans les relations entre la Serbie et le Kosovo, ainsi que dans leurs relations avec l’Union européenne. Je félicite les deux premiers ministres pour leurs contributions personnelles et courageuses au processus. Cet accord représente une avancée majeure, dans la mesure où les parties se sont engagées à travailler ensemble à un avenir au sein de l’Union européenne.

L’Union européenne souhaite que la Serbie et le Kosovo y parviennent. Je confirme à nouveau les perspectives européennes de la Serbie et du Kosovo et je souligne que les États membres de l’Union européenne ont préparé un programme ambitieux pour les deux parties en 2013.

J’encourage les deux parties à conserver la même approche constructive pour la mise en œuvre de cet accord. Il est crucial d’aboutir à des résultats concrets lors de sa mise en œuvre et qu’aucun raccourci ne soit pris. Les critères qui permettront à l’Union européenne de lancer les négociations d’adhésion avec la Serbie et la négociation d’un accord de stabilisation et d'association avec le Kosovo doivent être respectés.

Enfin, je souhaiterais remercier la haute représentante Catherine Ashton d’avoir dirigé de manière engagée et cohérente ce dialogue facilité qui s’est terminé sur une réelle avancée.

Le président Barroso sur l’accord conclu dans le cadre du dialogue facilité par l’UE entre la Serbie et le Kosovo

Je salue l’avancée que la Serbie et le Kosovo ont réalisée dans le cadre de leur dialogue facilité par l’UE. C’est un accord historique qui doit désormais être mis en œuvre rapidement. Je félicite les dirigeants des deux parties pour leur engagement, leur courage et leur vision.

Je tiens également à féliciter Catherine Ashton pour ses efforts inlassables en tant que facilitatrice et pour être parvenue à favoriser un consensus.

Je suis convaincu que l’accord conclu entre les deux parties permettra au Conseil de prendre des décisions concernant les prochaines étapes du parcours européen de la Serbie et du Kosovo. Les habitants de la Serbie et du Kosovo veulent aller de l’avant et faire de leur perspective européenne une réalité. C’est crucial pour la stabilité, la sécurité et la prospérité de l’Europe du sud-est et de l’ensemble de l’Union européenne.

Réaction du commissaire chargé de l’élargissement et de la politique de voisinage, Štefan Füle, à l’annonce des résultats du dialogue entre Belgrade et Pristina

C’est un jour historique pour les relations entre la Serbie et le Kosovo, pour la région des Balkans occidentaux dans son ensemble et pour l’Union européenne.

Je tiens à féliciter les deux premiers ministres et leurs équipes. Cet accord sans précédent n’aurait pas été possible sans le courage et l’engagement dont ils ont fait preuve lors de ces négociations difficiles. Je souhaite également remercier de tout cœur Cathy Ashton et la féliciter pour son investissement personnel et sa persévérance à toute épreuve qui ont contribué à la conclusion de cet accord.

Les deux dirigeants devaient trouver des compromis qui, par définition, ne représentaient jamais la solution idéale pour chacune des parties. Cette approche consensuelle aidera les deux pays à progresser vers leur adhésion à l’Union européenne. C’est ainsi que fonctionne l’Union européenne. Tenter de trouver des consensus n’est pas un signe de faiblesse, au contraire, nous sommes bien plus forts de par notre faculté à conclure des compromis.

Nous travaillons en ce moment avec la haute représentante et vice-présidente Catherine Ashton à la finalisation des recommandations qui seront présentées au Conseil des affaires générales à Bruxelles lundi.

Il est crucial à présent que la classe politique et la population serbes et kosovares soutiennent l’accord et contribuent activement à sa mise en œuvre. Il s’agit d’une opportunité à ne pas manquer. C’est dans l’intérêt de toutes les parties concernées: des habitants du Kosovo, de ceux qui vivent en Serbie et de la région dans son ensemble.

Ils peuvent compter sur notre soutien permanent, notre solidarité, nos encouragements et notre confiance en leur avenir européen. 

Le secrétaire d’État américain John Kerry à propos de l’accord conclu entre le Kosovo et la Serbie dans le cadre du dialogue facilité par l’UE

Je félicite la Serbie et le Kosovo pour la conclusion d’un accord dans le cadre du dialogue facilité par l’Union européenne et dirigé par la haute représentante Catherine Ashton. La conclusion de cet accord relatif aux principes de normalisation des relations demandait des compromis et un courage politique de la part des deux pays et je salue les gouvernements du Kosovo et de la Serbie pour avoir pris les décisions qui les rapprocheront de leurs objectifs en matière d’intégration européenne. J’exhorte aujourd’hui les deux pays à mettre en œuvre efficacement et pleinement tous les accords conclus dans le cadre du dialogue jusqu’à présent, afin que la population du Kosovo et de la Serbie puisse poursuivre la construction d’un avenir plus pacifique et prospère.

Je félicite la haute représentante Catherine Ashton d’avoir facilité ces discussions entre le premier ministre serbe, Ivica Dačić, et le premier ministre kosovar, Hashim Thaçi. Son leadership et son dévouement ont été cruciaux pour aboutir à cet accord important.

Les États-Unis demeureront fermement déterminés à voir les populations de la Serbie, du Kosovo et de la région dans son ensemble réaliser leurs aspirations d’intégration au sein d’une Europe libre, unie et en paix.

Le secrétaire général de l’OTAN salue l’accord entre Belgrade et Pristina sur la normalisation de leurs relations

Je félicite toutes les parties pour l’approche constructive qu’elles ont adoptée afin de trouver une solution durable en ce qui concerne le dialogue entre Belgrade et Pristina. Et je félicite Mme Ashton de les avoir aidées à trouver cette solution, mutuellement bénéfique.

Je suis très heureux que l’OTAN ait contribué à la conclusion d’un accord historique.

Le processus a été long, mais il a finalement été couronné de succès.  Il a parfois été ardu, mais tous les dirigeants concernés ont surmonté les difficultés. Pour sa part, l’OTAN continuera d’assurer un environnement sûr et sécurisé dans l’ensemble du Kosovo.  Comme elles l’ont déjà fait par le passé, l’OTAN et en particulier la KFOR sont disposées à appuyer au mieux la mise en œuvre de ce nouvel accord dans le cadre de leur mandat actuel.  

Je suis convaincu que tous les habitants de la région et la communauté internationale dans son ensemble reconnaîtront ce qui a été accompli ici à Bruxelles. Je suis convaincu que cet accord est une étape très importante pour la paix et la sécurité régionales. Et il donnera un nouvel élan à l’intégration euro-atlantique des Balkans occidentaux, qui est notre objectif commun.
 
Déclaration du porte-parole du secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, sur le dialogue facilité par l’UE entre Belgrade et Pristina

Le Secrétaire général se félicite de l’accord historique entre Belgrade et Pristina, paraphé aujourd’hui à Bruxelles, sous les auspices de la Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton.

Le Secrétaire général félicite et rend hommage aux dirigeants des deux côtés pour leur détermination inébranlable et espère que l’accord contribuera à apporter un avenir meilleur et une stabilité durable dans la région.   Il félicite également Mme Ashton pour ses efforts vigoureux et son rôle personnel fructueux en vue d’aider à aboutir à cet accord.

Le Secrétaire général encourage vivement les parties à conclure ce processus historique et à prendre des mesures concrètes pour une mise en œuvre fidèle de l’accord.  Les Nations Unies sont prêtes à aider les parties à cet égard.
 
L’OSCE salue l’accord conclu entre Belgrade et Pristina

Le président en exercice de l’OSCE, le ministre ukrainien des affaires étrangères, Leonid Kozhara, et le secrétaire général de l’OSCE, Lamberto Zannier, ont salué l’accord d’aujourd’hui entre Belgrade et Pristina, facilité par la haute représentante de l’UE Catherine Ashton à Bruxelles.

Qualifiant l’accord d’«important pas en faveur de la normalisation des relations et de la stabilité dans la région», le ministre Kozhara a déclaré: «Je salue les dirigeants à Belgrade et à Pristina pour leur courage et leur vision lors de la conclusion de cet accord. Il s’agit du début d’un nouveau chapitre et je soutiens la poursuite de ce dialogue qui permettra d’améliorer le sort de toutes les communautés au Kosovo.»

Le secrétaire général de l’OSCE a ajouté: «Si je salue cet accord historique, j’exhorte également les parties à le mettre en œuvre de manière efficace. Lorsque cela est possible, l’OSCE leur apportera un soutien concret conformément à son mandat. Nous disposons déjà de la plus grande présence civile internationale au Kosovo, qui travaille à la mise en place des institutions et de la démocratie, ainsi qu’à la promotion des droits de l’homme et de l’État de droit dans l’intérêt de toutes les communautés.»
 
Ministère français des affaires étrangères:ACCORD ENTRE LA SERBIE ET LE KOSOVO
 
La Serbie et le Kosovo ont conclu aujourd’hui un accord historique, dans le cadre du dialogue facilité par l’Union européenne. Cet accord constitue un tournant et un pas sans précédent dans l’amélioration durable des relations entre les deux pays.

Nous félicitons les autorités serbes et kosovares, et en particulier les deux Premiers ministres qui se sont engagés personnellement dans un exercice difficile, pour leur détermination et leur volonté de parvenir à un compromis. Nous voulons les assurer qu’ils ont fait un choix courageux.

Cet accord pose les fondements d’une relation normalisée, qui contribuera à la stabilité et permettra aux populations de se tourner vers l’avenir, le développement de leurs pays et leur perspective européenne.

Il est essentiel, pour cela, d’assurer sans tarder la mise en œuvre de cet accord. La France et l’Union européenne apporteront tout leur soutien. Nous félicitons également Mme Ashton et son équipe pour leur engagement continu qui a permis d’aboutir à cet accord.

***

Quelques réactions sur Twitter:

Herman Van Rompuy
Je félicite la #Serbie et le #Kosovo pour cette avancée dans le dialogue facilité par l’UE

Štefan Füle
Toutes mes félicitations à Catherine #Ashton pour l’accord historique #Serbie-#Kosovo aujourd’hui! Vous et votre équipe êtes des as de l’engagement et de la persévérance!

Jon Snow
Mes sources: Cathy Ashton UE (Affaires étrangères) a conclu un accord de paix exceptionnel entre le Kosovo et la Serbie: premier accord décisif en 100 ans

Anders Fogh Rasmussen
L’OTAN continuera à assurer la sécurité au #Kosovo, comme par le passé, et est prête à soutenir l’accord dans le cadre du mandat de l’#ONU

PSEurope_News
Ashton négocie un accord #Serbie-#Kosovo «historique»

ValedeAlmeida
#Ashton: «Ces négociations se sont achevées. Le texte a été paraphé par les deux premiers ministres.» #Serbie #Kosovo

Martin Schulz
Je salue l’accord tant attendu entre la Serbie et le Kosovo, un grand pas après des discussions longues et fastidieuses. Bonne nouvelle pour la région et l’UE

Michel Barnier 
Grâce à la ténacité de Catherine Ashton et au SEAE, accord conclu entre la Serbie et le Kosovo. Stabilité réelle possible dans les Balkans

Espen Barth Eide
Je salue l’entente historique d’aujourd'hui entre le Kosovo et la Serbie. Une victoire pour la Serbie, le Kosovo et la facilitatrice Catherine Ashton

Androulla Vassiliou
Bien joué Cathy Ashton! L’accord conclu entre la Serbie & Pristina est une avancée majeure. Félicitation aussi aux deux dirigeants

Roger Boyes
(Correspondant du Times à l’étranger) Si (si) ça tient, le pacte Belgrade-Kosovo est une grande victoire pour la politique étrangère de l’UE et Cathy Ashton. USA impressionnés. Au tour de la Bosnie, de l’Iran…

Jacqui Smith
Bon travail de Cathy Ashton: conclusion d’un accord de paix historique Serbie/Kosovo

Richard Howitt
Je me prépare à ma visite dans les Balkans lundi, génial de voir que Cathy Ashton a réussi à négocier un accord Kosovo/Serbie

Cecilia Malmström
Et félicitations à Cathy Ashton pour ses efforts soutenus et sa persévérance/CM

Alastair Campbell
La semaine dernière tous étaient pessimistes quant à un éventuel accord Serbie-Kosovo. Il semblerait que ça se soit passé. En grande partie grâce à Cathy Ashton

Liens:


Topics