Attribution du prix Nobel de la paix 2012 à l'UE

© Nobelprize.org© Nobelprize.org

Le comité norvégien du prix Nobel a décidé d'attribuer le prix Nobel de la Paix 2012 à l'Union européenne (UE). L'Union et ses prédécesseurs contribuent depuis plus de soixante ans à la promotion de la paix et de la réconciliation, à la démocratie et aux droits de l'homme en Europe.

Catherine Ashton, haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a déclaré:

"Je suis heureuse d'apprendre que l'Union européenne a reçu le prix Nobel de la paix 2012, en reconnaissance de son travail en faveur de la réconciliation, de la démocratie, de la promotion des droits de l'homme et de la progression de la paix et de la stabilité sur le continent.

Dans les pays de l'UE, les ennemis d'antan sont devenus des partenaires et des amis proches.

Je suis fière de contribuer à la poursuite de ce travail. La création du Service européen pour l'action extérieure nous a permis de développer une approche globale visant à améliorer la promotion des valeurs fondamentales de l'Europe à travers le monde.
Je continuerai à travailler sans relâche pour faire avancer ce processus."

Dans une déclaration conjointe, le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, et le président de la Commission, José Manuel Barroso, ont affirmé: "À l'origine, l'Union européenne a rassemblé des nations qui venaient de connaître les affres de la Seconde Guerre mondiale pour les unir dans un projet axé sur la paix et bâti sur des institutions supranationales qui représentaient l'intérêt européen commun. Au cours de ces soixante dernières années, l'Union européenne a réunifié des pays divisés par la guerre froide et l'a fait en s'appuyant sur les valeurs que sont le respect de la dignité humaine, la liberté, la démocratie, l'égalité, l'état de droit et le respect des droits de l'homme."

Tenant compte de sa collaboration avec l'Organisation des Nations unies, le Secrétaire général Ban Ki-moon a félicité l'UE aujourd'hui pour le prix Nobel de la Paix 2012 qui lui a été attribué, en insistant sur le fait qu'elle a contribué à établir la paix, à promouvoir les droits de l'homme et à soutenir le développement économique et social à travers le monde.

"Aujourd'hui, un partenaire indispensable de l'ONU a reçu une reconnaissance amplement méritée de son travail et de son importance en Europe et dans le reste du monde", a déclaré M. Ban dans un communiqué.

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton a également félicité l'Union européenne, affirmant que ce prix Nobel de la paix reflète le travail acharné du bloc en faveur de l'unité.

"Permettez-moi de féliciter l'Union européenne pour son prix Nobel de la paix. Il est tout à fait remarquable de voir à quel point l'Europe est unifiée et pacifique au XXIe siècle et ce n'est pas arrivé par hasard", a affirmé Mme Clinton. "C'est grâce à l'excellent travail et au dévouement de ses dirigeants et de ses citoyens à travers l'Europe", a-t-elle ajouté.

Dans l'entre-deux-guerres, le Comité norvégien du prix Nobel a récompensé des personnes qui cherchaient la réconciliation entre l'Allemagne et la France. Depuis 1945, cette réconciliation est une réalité. Les souffrances terribles de la Seconde Guerre mondiale ont montré qu'une nouvelle Europe était nécessaire. En soixante-dix ans, l'Allemagne et la France avaient participé à trois guerres. Aujourd'hui, une guerre entre l'Allemagne et la France est impensable. Cela montre comment, grâce à des efforts bien ciblés et en renforçant la confiance mutuelle, des ennemis historiques peuvent devenir des partenaires proches.

Dans les années 80, la Grèce, l'Espagne et le Portugal ont adhéré à l'Union européenne. L'instauration de la démocratie est une condition à leur adhésion. La chute du mur de Berlin a permis à plusieurs pays d'Europe centrale et orientale d'adhérer à l'UE, ouvrant ainsi une nouvelle ère dans l'histoire européenne. La division entre l'Est et l'Ouest a dans une large mesure disparu, la démocratie a été renforcée et de nombreux conflits ethniques nationaux ont été réglés.

L'adhésion de la Croatie l'an prochain, l'ouverture des négociations d'adhésion avec le Monténégro, ainsi que l'octroi du statut de candidat à la Serbie sont autant d'éléments qui renforcent le processus de réconciliation dans les Balkans. Au cours de ces dix dernières années, la possibilité de l'adhésion de la Turquie a également fait progresser la démocratie et les droits de l'homme dans ce pays.

L'UE est actuellement en proie à de graves difficultés économiques et à des troubles sociaux importants. Le comité norvégien du prix Nobel souhaite mettre l'accent sur ce qu'il considère comme la réalisation la plus importante de l'UE: le succès de la lutte pour la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'homme. Le rôle stabilisateur que l'UE a joué a contribué à éradiquer la guerre sur la plupart du continent pour y instaurer la paix.

Le travail de l'UE représente "la fraternité entre les nations", et correspond au "congrès de la paix" auxquels Alfred Nobel fait référence comme critères d'attribution du prix de la Paix dans son testament de 1895.