Bruxelles, 23/12/2015
151223_01_fr
DÉCLARATION

Déclaration du Porte-Parole sur la situation politique à Djibouti

"Les épisodes de violences intervenus à Djibouti ces derniers jours présentent un défi pour les autorités djiboutiennes. Il est important que toute la lumière soit faite sur ces évènements et leurs responsables poursuivis. L'UE présente ses condoléances aux familles des victimes.
 
Un an après la signature de l'accord-cadre du 30 décembre 2014 entre le gouvernement et l'opposition, activement soutenu par l'UE, l'essentiel de cet accord reste encore à mettre en œuvre.  Cela permettrait de renforcer la paix civile, d'ouvrir la voie à des réformes démocratiques et à une consolidation de l'Etat de droit, en particulier par la mise en place de mécanismes garantissant la transparence du processus électoral.
 
L'UE appelle l'ensemble des forces politiques djiboutiennes à respecter l'Etat de droit, y compris le droit de manifestation pacifique, et à s'abstenir de recourir à la violence, en particulier en vue de la prochaine échéance électorale.
 
Elle réaffirme son engagement à travailler avec le gouvernement de la République de Djibouti, ainsi qu'avec toutes les forces politiques, la société civile et la population de Djibouti au développement inclusif et durable du pays et à la stabilisation de la région