Relations de l'UE avec la Somalie

Dernières nouvellesRSS

Toute l'actualité

la Somaliela Somalie

Située dans la Corne de l'Afrique, la Somalie partage ses frontières avec Djibouti, le Kenya et l'Éthiopie. Une partie de ses côtes longe l'océan Indien. Le pays, d'une superficie totale de 638 000 km², compte 9,1 millions d'habitants. La capitale, Mogadiscio, est située sur la côte sud.

Après seize ans de guerre civile, la Somalie est confrontée à de lourdes tâches: instaurer la paix et la sécurité, mettre en place des processus et des institutions démocratiques et renforcer les droits de l'homme. Des vagues de violence dues à des rivalités entre clans et au terrorisme ont détruit Mogadiscio et d'autres parties du pays, les groupes en présence s'efforçant chacun de renforcer leur pouvoir.

On note quelques avancées dans les régions autonomes de Somaliland et de Puntland en ce qui concerne la mise en place d'un environnement sûr, l'instauration d'un processus démocratique, la création d'institutions et l'aide de base apportée à la population.  

La Somalie est confrontée à de nombreuses difficultés du fait de sa situation politique. L'espérance de vie est très basse, la mortalité infantile et juvénile extrêmement élevée et l'accès aux services d'assainissement limité. On estime à environ un million le nombre de personnes déplacées à l'intérieur du pays.

Principaux aspects des relations UE-Somalie

L'UE soutient depuis de nombreuses années l'instauration d'un environnement de paix et de sécurité en Somalie. Elle encourage la réconciliation, la démocratie et la mise en place de structures de gouvernance à tous les niveaux. L'adoption par référendum d'une nouvelle Constitution et la mise en place d'institutions démocratiquement élues avant la fin de la période de transition, en 2009, constituent deux objectifs majeurs. L'UE apporte également une aide à la population, en particulier aux groupes les plus vulnérables. L'aide à la reconstruction associe réhabilitation et développement et prévoit des mesures de préparation aux catastrophes. La restauration de l'État de droit grâce au soutien apporté aux mesures de gouvernance et de sécurité prises par la Somalie figure également parmi les objectifs visés.

La priorité est accordée à la mise en place d'un environnement pacifique garantissant le respect des droits de l'homme et l'existence d'institutions démocratiques. La fourniture de services sociaux de base et la création d'un environnement propice à une croissance économique durable et équitable permettront d'améliorer le sort des groupes les plus pauvres et les plus vulnérables. Les questions concernant l'égalité des sexes, le VIH/sida et la prévention des conflits sont intégrées dans tous les domaines d'action. Le secteur privé, qui a réussi à se développer malgré l'agitation des dix dernières années, aura besoin d'aide pour maintenir sa croissance.