L'UE et le processus de paix au Moyen-Orient

Dernières nouvellesRSS

  • 11/02/2015
    Déclaration de la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini à l’issue de sa rencontre avec le président Mahmoud Abbas Déclaration de la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini à l’issue de sa rencontre avec le président Mahmoud Abbas <p>La visite du président Mahmoud Abbas a été l’occasion pour le président Jean-Claude Juncker et moi‑même de réaffirmer le soutien de l’UE à une solution fondée sur la coexistence de deux États, qui permettrait à un État palestinien indépendant, démocratique et viable d’exister aux côtés d’Israël et de ses autres voisins, dans un climat de paix et de sécurité.</p> 02/11/2015 21:15:27 02/11/2015 21:15:27 02/11/2015 21:15:27 02/11/2015 21:15:27 2015021121 090126248e564f85 N 090126248e564f85 /statements-eeas/2015/150211_01_en.htm 10690 xml Y /statements-eeas/2015/150211_01_fr.htm 2 /statements-eeas/2015/150211_01_en.htm /statements-eeas/2015/150211_01_fr.htm /statements-eeas/2015/150211_01_zz.htm N ID_INTERNAL N N
    Déclaration de la haute représentante/vice-présidente Federica Mogherini à l’issue de sa rencontre avec le président Mahmoud Abbas
  • 30/01/2015
    Déclaration de la porte-parole sur l'annonce par Israël de nouveaux appels d'offres pour la construction de logements dans les colonies Déclaration de la porte-parole sur l'annonce par Israël de nouveaux appels d'offres pour la construction de logements dans les colonies <p>Si elles sont suivies d'effet, les annonces faites aujourd'hui du lancement d'appels d'offres pour la construction de nouveaux logements dans les colonies compromettront plus encore la viabilité de la solution fondée sur la coexistence de deux États; ces appels d'offre sont illégaux au regard du droit international et constituent un obstacle à la paix.<br/><br/><br/><br/></p> 01/30/2015 20:18:47 01/30/2015 20:18:47 01/30/2015 20:18:47 01/06/2017 20:18:47 2015013020 090126248e35a22f N 090126248e35a22f /statements-eeas/2015/150130_04_en.htm 9534 xml Y /statements-eeas/2015/150130_04_fr.htm 2 /statements-eeas/2015/150130_04_en.htm /statements-eeas/2015/150130_04_fr.htm /statements-eeas/2015/150130_04_zz.htm N ID_INTERNAL N N
    Déclaration de la porte-parole sur l'annonce par Israël de nouveaux appels d'offres pour la construction de logements dans les colonies
  • 26/01/2015
    Déclaration à la presse des envoyés du Quartet Déclaration à la presse des envoyés du Quartet <p>Les envoyés du Quartet pour le Proche-Orient (États-Unis, Russie, Nations unies et UE) se sont réunis le 26 janvier à Bruxelles. La Haute Représentante de l'UE, Federica Mogherini, était présente au début de la réunion.</p> 01/26/2015 19:26:58 01/26/2015 19:26:58 01/26/2015 19:26:58 01/02/2017 19:26:58 2015012619 090126248e2915c8 N 090126248e2915c8 /statements-eeas/2015/150126_01_en.htm 9717 xml Y /statements-eeas/2015/150126_01_fr.htm 2 /statements-eeas/2015/150126_01_en.htm /statements-eeas/2015/150126_01_fr.htm /statements-eeas/2015/150126_01_zz.htm N ID_INTERNAL N N
    Déclaration à la presse des envoyés du Quartet

Toute l'actualité

Résoudre le conflit israélo-arabe est une priorité stratégique pour l'Europe, notamment en vue de régler d'autres problèmes au Moyen-Orient.

L'UE propose de créer deux États, dont un État palestinien indépendant, démocratique et viable, vivant en bonne intelligence avec Israël et les pays voisins. L'UE souhaite obtenir des progrès, plutôt que la mise en place de processus. À cette fin, elle mène une série d'activités, tant politiques English (en) que pratiques. En outre, l'UE est le premier fournisseur au monde d'aide aux efforts de construction d'un État palestinien.

L'UE, de même que l'ONU, les États-Unis et la Fédération de Russie, est un membre du "Quatuor" qui, en 2002, a lancé une "feuille de route pour la paix" dans l'objectif de résoudre le conflit. L'UE a salué l'initiative de paix arabe comme une contribution majeure de la part des pays arabes.

Les ministres des affaires étrangères de l'UE ont décrit le blocus de Gaza par Israël comme un acte "inacceptable et politiquement contre-productif". En juin 2010, le Conseil des affaires étrangères a insisté sur la nécessité d'introduire un changement de politique fondamental et a réitéré son appel à une ouverture immédiate, durable et sans condition des points de passage afin de permettre l'acheminement de l'aide humanitaire et le libre passage des marchandises et des civils.

La solution doit dans un même temps tenir compte des préoccupations légitimes d'Israël en ce qui concerne la sécurité et le trafic d'armes.

Pour l'UE, la paix au Moyen-Orient nécessite une solution globale régionale. À cet égard, l'UE soutient les négociations de paix entre Israël et la Syrie English (en) , mais aussi entre Israël et le Liban.