Relations de l'UE avec les Maldives

MaldivesMaldives

L’Union européenne (UE) entretient des relations diplomatiques cordiales avec les Maldives depuis 1983. Le chef de la délégation de l’UE à Colombo est accrédité comme ambassadeur non résident aux Maldives.

Les relations entre l'UE et les Maldives ne sont pas formalisées dans un accord de coopération ou autre accord similaire. Les missions conjointes semestrielles des chefs de missions de l’UE établis à Colombo constituent la principale possibilité de dialogue avec les autorités nationales et les acteurs de la société civile. Elles permettent de réaffirmer l’engagement et le soutien de l’UE en faveur de la consolidation de la démocratie, de la bonne gouvernance, du renforcement des institutions clés et de l'aide aux Maldives pour relever les défis sociaux, environnementaux et transnationaux.

L’UE a joué un rôle essentiel dans le processus de transition démocratique du pays. Les Maldives ont organisé les premières élections libres et pluralistes en 2008, qui ont mis fin aux 30 ans de présidence de Maumoon Abdul Gayoom.    

En 2012, un transfert de pouvoir inattendu a entraîné une paralysie politique et une crise de gouvernance. Les deuxièmes élections présidentielles démocratiques du pays ont eu lieu en 2013, suivies par des élections législatives en 2014. L'UE a évalué le processus électoral et estimé que ces deux élections étaient crédibles et suffisamment transparentes.

Les Maldives sont un pays à revenu intermédiaire supérieur qui semble relativement prospère mais demeure économiquement vulnérable. Le tourisme et la pêche constituent sa principale base économique. L'UE est le deuxième partenaire commercial des Maldives, et les Maldives le 151e partenaire de l’UE.

Les Maldives figurent parmi les pays les plus exposés au changement climatique. Le pays est une figure de proue de l’Alliance des petits États insulaires et du G 77, et il a joué un rôle prépondérant dans les négociations internationales sur le changement climatique et la protection de l’environnement. L’UE et les Maldives ont un intérêt commun à lutter conjointement contre le changement climatique.              

Dans le cadre du programme indicatif pluriannuel 2007-2013 relevant de l'instrument de coopération au développement, l'UE a débloqué 10,5 millions d'euros au titre du Fonds de lutte contre le changement climatique (action toujours en cours) pour aider le gouvernement à atteindre ses objectifs en matière de lutte contre le changement climatique.