L'UE et les droits des enfants

Un enfant qui se brosse les dents © UEUn enfant qui se brosse les dents © UE

Les enfants, qui figurent parmi les membres les plus vulnérables de la société, requièrent une protection particulière. Les programmes et les activités de l'UE mettent l'accent sur les menaces telles que la violence à l'égard des enfants, les conflits armés et le travail des enfants.

La protection des enfants dans les pays tiers est au centre de la communication de 2008 intitulée "Une place à part pour les enfants dans l'action extérieure de l'UE ". Le document insiste sur l'importance que revêt l'intégration de la protection et de la promotion des droits des enfants dans l'ensemble des politiques de l'UE dans le domaine des relations extérieures.

Les orientations de l'UE pour la promotion et la protection des droits de l'enfant soulignent l'engagement de l'UE en faveur de la protection des enfants. L'un des domaines prioritaires mis en évidence dans le document est la lutte contre toutes les formes de violence dirigées contre les enfants dans les pays tiers.

Lorsque la violence éclate, les enfants sont particulièrement vulnérables. En vertu des orientations de l'UE sur les enfants face aux conflits armés , l'UE s'engage à traiter la question de l'impact des conflits armés sur les enfants de façon globale et systématique.

L'UE participe à la concrétisation de l'objectif international visant à éliminer les pires formes de travail des enfants à l'horizon 2016 par l'intermédiaire du dialogue politique, de la coopération au développement et d'incitations commerciales.

Les droits des enfants sont systématiquement abordés au cours des dialogues avec les pays tiers et l'Union européenne invite les pays partenaires à ratifier les conventions internationales pertinentes, à lever leurs réserves, à adopter une législation nationale ou à réviser la législation nationale existante, à identifier les domaines dans lesquels l'assistance technique pourrait s'avérer utile et à promouvoir les bonnes pratiques.

Le soutien financier provient de l'instrument européen pour la démocratie et les droits de l'homme (IEDDH), du programme "Investir dans les ressources humaines" et d'autres programmes thématiques et géographiques.

L'UE participe activement à des actions menées au niveau multilatéral. Ainsi, elle dépose régulièrement des résolutions sur les droits des enfants auprès du Conseil des droits de l'homme des Nations unies et de la Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations unies. Une coopération étroite a également été mise en place avec l'Unicef et des intervenants de la société civile.

  • Imprimer
  • choisir la taille de caractères normale
  • Augmenter la taille des caractères de 150 %
  • Augmenter la taille des caractères de 200 %