Guinée-Bissau

Dernières nouvellesRSS

Toute l'actualité

Guinée-BissauGuinée-Bissau

La Guinée-Bissau, colonie portugaise jusqu'en 1974, connaît une instabilité chronique due à de nombreux coups d'État et conflits armés. Depuis le dernier coup d'État en avril 2012, les autorités de transition, qui ne sont pas reconnues par l'UE, se trouvent sous le contrôle de facto des forces de l'armée.

Le pays, caractérisé par des niveaux très faibles de gouvernance et d'éducation, des divisions ethniques, des infrastructures de base (services sociaux, transports, électricité) insuffisantes, un secteur privé peu développé et des ressources d’exportation très limitées, est un des plus pauvres au monde. Il est également devenu l'un des principaux points de transit pour le trafic de cocaïne vers l'Europe.

Aide au développement

Au titre du 10e Fonds européen de développement (2008-2013), l'UE a alloué un montant total de 100 millions d'euros pour financer des programmes axés sur la prévention des conflits, l'eau et l'énergie, ainsi que l'appui budgétaire à la stabilisation. Toutefois, à la suite de la mutinerie militaire en avril 2010 et de la nomination de ses instigateurs à des positions élevées de commandement, l'UE a suspendu une partie de ses actions de coopération au développement et organisé des consultations avec la Guinée-Bissau au titre de l'article 96 de l'accord de Cotonou. En juillet 2011, le Conseil de l'UE a conclu la procédure de consultation en approuvant un programme d'engagements mutuels.

Les actions et projets humanitaires qui profitent directement à la population n'ont pas été suspendus. Leur mise en œuvre se poursuit.
  
La reprise progressive de la pleine coopération de l'UE dépendra des mesures concrètes adoptées par les autorités de Guinée-Bissau pour:

  • mettre un terme au contrôle du pouvoir civil par l'armée;
  • entreprendre une réforme approfondie et complète du secteur de la sécurité;
  • rétablir l'ordre constitutionnel par des élections démocratiques et ouvertes à tous;
  • lutter contre l'impunité et le trafic illégal de stupéfiants.