L'action extérieure et la politique énergétique

Dernières nouvellesRSS

  • 30/08/2014
    557 65744 1 _blank Catherine Ashton at the Informal meeting of EU Foreign Ministers (Gymnich) Catherine Ashton at the Informal meeting of EU Foreign Ministers (Gymnich) /statements/docs/2014/140830_01_en.pdf 08/30/2014 14:48:00 08/30/2014 14:48:00 08/30/2014 14:48:00 nulldate 2014083014 090126248c8d2c57 N 090126248c8d2c57 /statements/docs/2014/140830_01_en.pdf 487803 pdf N /statements/docs/2014/140830_01_fr.pdf 1 /statements/docs/2014/140830_01_en.pdf /statements/docs/2014/140830_01_zz.pdf N ID_INTERNAL N N
    Catherine Ashton at the Informal meeting of EU Foreign Ministers (Gymnich) pdf - 477 KB [477 KB] English (en)
  • 05/06/2014
    The Brussels G7 Summit Declarationpdf
  • 03/04/2014
    31 88812 1 _blank L’UE et les États-Unis décident de renforcer leur coopération sur l’énergie L’UE et les États-Unis décident de renforcer leur coopération sur l’énergie

    Le cinquième Conseil de l’énergie UE-États-Unis s’est réuni à Bruxelles le 2 avril, sous la présidence de Catherine Ashton, haute représentante et vice-présidente de l’UE, de Günther Oettinger, commissaire européen à l'énergie, du secrétaire d’État des États-Unis John Kerry et de Daniel Poneman, sous-secrétaire à l'énergie des États-Unis. Il a porté sur la nécessité urgente de s’attaquer aux problèmes mondiaux relatifs à l’énergie et au climat, et de soutenir la transparence et la sécurité du marché mondial de l’énergie. Le conseil soutient également la coopération sur les technologies d’énergie propres et durables, qui dynamisent les emplois et la croissance économique, et sécurisent l’approvisionnement en énergie.

    /top_stories/2014/030414_eu-us_energy_council_fr.htm /images/top_stories/030414_eu-us-energy-council.jpg
    04/03/2014 14:00:00 04/03/2014 14:00:00 04/03/2014 14:00:00 nulldate 2014040314 090126248ba28a21 N 090126248ca23fb8 /top_stories/2014/030414_eu-us_energy_council_en.htm 12233 xml Y /top_stories/2014/030414_eu-us_energy_council_fr.htm 2 /top_stories/2014/030414_eu-us_energy_council_en.htm /top_stories/2014/030414_eu-us_energy_council_fr.htm /top_stories/2014/030414_eu-us_energy_council_zz.htm N ID_INTERNAL N N
    L’UE et les États-Unis décident de renforcer leur coopération sur l’énergie

Toute l'actualité

L'action extérieure et la politique énergétique - Pylônes électriques © EUL'action extérieure et la politique énergétique - Pylônes électriques © EU

La demande croissante, la volatilité des prix et les interruptions occasionnelles dans l'approvisionnement énergétique de l'Europe sont autant d'éléments qui confirment la nécessité d'une politique énergétique européenne commune et cohérente. L'UE doit absolument prendre des mesures et créer des partenariats afin de garantir la sécurité de son approvisionnement énergétique.

En 2007, la Commission a présenté une proposition contenant un ensemble de mesures en vue d'établir une politique de l'énergie capable de lutter contre le changement climatique tout en renforçant la sécurité d'approvisionnement et la compétitivité. Cette proposition s'est concrétisée par un plan d'action , qui insiste sur la nécessité d'établir une politique énergétique extérieure réunissant des pays consommateurs, producteurs et de transit. Sous le titre "Partenariats internationaux", le plan d'action prévoit de renforcer l'efficacité énergétique par des traités énergétiques et commerciaux, des accords, des dialogues et d'autres mécanismes de coopération.

Depuis lors, les bilans stratégiques de l'énergie ont établi de nouvelles règles afin de renforcer encore la sécurité des approvisionnements de gaz.

Les principaux partenaires énergétiques de l'UE sont la Russie, la Norvège, les États-Unis, l'Inde, la Chine et l'OPEP. Des dialogues énergétiques sont en cours avec chacun d'entre eux. Un protocole d'accord a également été signé avec des partenaires énergétiques stratégiques, tandis que certaines initiatives de coopération régionale telles que la synergie de la mer Noire, le partenariat oriental, l'Union pour la Méditerranée et la stratégie pour l'Asie centrale contiennent également des volets énergétiques.