Relations de l'UE avec l'El Salvador

Les relations institutionnelles de l'UE avec l'El Salvador et les autres pays d'Amérique centrale – Costa Rica, Guatemala, Honduras, Nicaragua et Panama – reposent sur le dialogue de San José. Lancé en 1984, celui-ci visait à l'origine à résoudre, par le dialogue et la négociation, les conflits armés dans la région. Il sert aujourd'hui de base au renforcement de la coopération, des liens économiques et de l’intégration régionale. Les relations entre l'UE et l'Amérique centrale sont régies par l'accord de dialogue politique et de coopération pdf - 105 KB [105 KB] English (en) español (es) conclu en 2003.

Vaste et ambitieux, l'accord d'association UE-Amérique centrale signé à Tegucigalpa (Honduras) en juin 2012 est axé sur le dialogue politique, la coopération et le libre-échange. Seul le volet commercial est entré en vigueur, les autres suivront lorsque les pays de l'UE auront achevé la ratification.

Le mécanisme de dialogue politique prévu par l'accord permet aux deux parties d'échanger leurs points de vue sur de nombreux sujets tels que:

  • les droits de l'homme;
  • la bonne gouvernance;
  • l'État de droit;
  • la démocratie;
  • la protection de l'environnement.

Le volet commercial, qui instaure une zone de libre-échange entre l'UE et l'Amérique centrale, stimulera les échanges et les investissements entre les deux régions. Il tient compte de leurs niveaux de développement respectifs, tout comme le vaste volet coopération de l'accord (voir le document de stratégie régionale pdf - 491 KB [491 KB] Deutsch (de) English (en) español (es) 2007-2013 et son examen à mi-parcours ).

L'UE est traditionnellement l'une des principales sources officielles d'aide au développement de l'El Salvador. Les principales priorités du programme de coopération pour 2007-2013 (budget total: 121 millions d'euros) visaient à:

  1. améliorer la cohésion sociale et la sécurité de la population (accès aux services sociaux de base, à la justice et à la sécurité, et prévention de la criminalité, en ciblant notamment les populations jeunes et vulnérables);
  2. renforcer la croissance économique et le commerce (en aidant les entreprises domestiques du secteur privé à se développer, à se diversifier et à devenir plus compétitives et plus productives).

Pour en savoir plus:

L’UE et les secteurs concernés de la société salvadorienne participent à un vaste dialogue politique dans tous ces domaines. Un nouveau programme de coopération pour la période 2014-2020 pdf - 305 KB [305 KB] English (en) a été approuvé en août 2014.

L’UE finance également un large éventail d’initiatives menées par des ONG et autres groupes, notamment dans les domaines des droits de l’homme, du développement local et de l’environnement.