La Délégation de l'UE accueille avec la Délégation de l'Union africaine le premier séminaire conjoint UE-UA sur le racisme à Genève (05/06/2012)

Ce séminaire, organisé le 5 juin 2012, s'inscrit dans le cadre du partenariat stratégique qui unit l'Afrique et l'Union européenne. C'est la première fois que l'Union européenne et l'Union africaine organisent conjointement un événement de ce type.

Il a permis de rassembler les Etats membres de l'Union africaine et de l'Union européenne sur un thème d'intérêt commun aux deux continents et qui constitue une des grandes priorités du Conseil des droits de l'Homme et des Nations-Unies: celui de la lutte contre le racisme et la discrimination raciale.

 Le séminaire a été ouvert par S.E. l'Ambassadeur Mariangela Zappia, Chef de la Délégation de l'Union européenne auprès de l'ONU à Genève, S.E. l'Ambassadeur, Jean-Marie Ehouzou, Représentant permanent de l'Union africaine à Genève, et M. Yury Boychenko, Chef de la Division anti-discrimination au Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme. Les deux parties du débat, portant respectivement sur la discrimination dans les faits et l'incitation à la discrimination raciale, ont été animées par M. Boychenko, M. Thomas Ljunquist, représentant de la Commission européenne venu de Bruxelles, et Dr Salah Hammed Siddig, représentant de la Commission politique de l'Union africaine venu d'Addis Abeba.

Le résultat des délibérations du séminaire sera transmis au Groupe conjoint d'experts UE-UA (IJEG) chargé de la mise en Ĺ“uvre du partenariat stratégique et du plan d'action conclu dans ce cadre. Le Groupe se réunira à Genève les 7 et 8 juin 2012.

 La promotion de la gouvernance démocratique et des droits de l’homme est un élément central du dialogue UE-Afrique. Les deux continents se sont engagés à unir leurs efforts pour renforcer l'efficacité du système multilatéral et faire progresser les valeurs de la démocratie, de l’État de droit et des droits de l’homme. Si le racisme n'est pas toujours un sujet facile, ce séminaire a été l'occasion de mieux s'écouter, mieux s'entendre et, finalement, de mieux se comprendre, et d'arriver au constat que ce qui unit est plus fort que ce qui divise.

 Le séminaire a été aussi l'occasion pour l'Union européenne de souligner que la discrimination raciale est contraire aux valeurs sur lesquelles l'Union est fondée. Le Haut Représentant pour les affaires étrangères et la politique de sécurité de l'Union européenne, Madame Catherine Ashton, l'a encore rappelé à l'occasion de la dernière Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale le 21 mars 2012 soulignant la "volonté farouche de l’Union européenne de lutter contre toutes les formes de racisme et de xénophobie."

Concept paper pdf - 20 KB [20 KB]

Photo gallery of the event