Forum presse maghrébine

Déclaration du Forum d'Hammamet 2014

Nous, journalistes, éditeurs de presse et professionnels des médias  maghrébins, réunis à Hammamet du 28 au 30 mai 2014, dans le cadre du deuxième forum de la presse maghrébine, ayant fait l'analyse et l'évaluation de l'état de la presse maghrébine, avons convenu que les principales menaces qui handicapent notre profession à l'échelle maghrébine sont multiformes et principalement :

  • le manque de viabilité économique des entreprises de presse dû à la faiblesse des moyens matériels, à l'insuffisance des initiatives de mutualisation des moyens matériels et techniques des entreprises, à l'effondrement du lectorat et l’usage de la publicité comme moyen de pression sur les médias, etc. ;

  • la précarité des conditions socio-économiques du journaliste maghrébin ;

  • les agressions et les atteintes à l'intégrité physique des journalistes dans des contextes politiques parfois incertains et marqués par les surenchères des groupes extrémistes ;

  • l'inadéquation des cadres juridiques et légaux pour l'exercice d'un journalisme indépendant mis au service du droit des citoyens maghrébins à une information de qualité ;

  • l'absence d'instance collective de veille et de solidarité à l'échelle maghrébine ;

Dans ce contexte, les participants ont convenu de :

1/ Mise en place sans délai de l'Observatoire de la Presse Maghrébine conformément à la recommandation du 1er Forum de Hammamet le 24 janvier 2013 doté d'un secrétariat permanent dont la mission sera d'accomplir toutes les formalités juridiques et administratives nécessaires au démarrage sans délai  des activités de l'Observatoire de la Presse Maghrébine;

2/ Le secrétariat général est chargé d'établir toutes les relations nécessaires avec les partenaires institutionnels maghrébins et européens en vue de la mise en place effective et du démarrage urgent des activités de cet Observatoire.

3/ Les participants réitèrent leur attachement au processus déclenché par le 1er Forum de Hammamet initié par la Délégation de l'Union européenne en Tunisie et renouvellent leur profonde gratitude à Son Excellence Mme Laura Baeza, Ambassadeur, Chef de la Délégation de l'Union européenne en Tunisie pour son engagement personnel et institutionnel en faveur des processus de transition démocratique et de la liberté de la presse à l'échelle maghrébine.

Hassan Arfaoui - Secrétaire Général de l’Observatoire de la Presse Maghrébine

Déclaration :  AR EN

Communiqué des journalistes :  FR AR EN

Communiqué de presse

Discours d'ouverture de la Chef de Délégation

 

Déclaration du Forum d'Hammamet 2013

Les éditeurs de journaux, journalistes et experts des media maghrébins, réunis dans la ville d’Hammamet, Tunisie, les 23 et 24 janvier, 2013, considèrent que l’adoption d’un code déontologique pour la profession de journaliste, représente un pas important pour renforcer la crédibilité du public envers la profession de journaliste et permettre aux médias de travailler dans un climat plus serein.

En plus de leur publication du code et des efforts louables qu’ils ont déployés pour faciliter sa mise en œuvre, les participants invitent les gouvernements maghrébins à cesser d’opprimer et de harceler les journalistes et d’œuvrer, plutôt, à créer un climat propice qui leur permettrait de travailler dans des conditions plus libres et confortables.

La réussite de cette expérience est tributaire d’un certain nombre de lois journalistiques avant-gardistes et démocratiques, aptes à mettre à l’abri le journaliste contre toute forme de sanction carcérale. De même, la réalisation de ce programme nécessite l’adoption d’une panoplie de mesures juridiques permettant au journaliste de partir en quête de l’information en toute liberté tout en lui offrant, lors de l’exercice de sa mission, la protection requise contre toute exaction possible de la part des autorité politiques.

En outre, les participants à ce forum insistent sur la nécessité de redoubler d’efforts afin de permettre à tous les éditeurs de journaux maghrébins de travailler conjointement et étayer davantage l’apport des institutions médiatiques, les aider à améliorer le niveau social des journalistes, habiliter la femme journaliste afin qu’elle puisse atteindre les postes de décisions dans un climat économique salubre caractérisé par une concurrence loyale.

Tout en louant les efforts déployés par leurs collègues tunisiens, et avec le concours de l’Union Européenne, pour la réussite du forum d’Hammamet, mettre en œuvre le code déontologique et forcer le respect des règles éthiques et morales à l’échelle maghrébine, les participants ont convenu de ce qui suit :

Premièrement : Considérer le 24 janvier de chaque année la journée déontologique professionnelle.

Deuxièmement : Tenir une réunion régulière dédiée aux journalistes maghrébins et dont la fréquence et l’ordre du jour seront décidés ultérieurement par un comité de suivi issu du forum d’Hammamet.

Troisièmement : Créer un observatoire du journaliste maghrébin qui sera chargé d’assurer le suivi de toute forme de coordination, coopération et solidarité pour une presse maghrébine qui respecte le droit de ses lecteurs à une information libre et intègre réponde aux attentes de tous les citoyens maghrébins. 

Les Participants au Forum d’Hammamet 

Déclaration : AR / EN

Code de déontologie presse maghrébine : FR / AR / EN

Liste des signataires

Communiqué de presse