Visa

Grâce à l'accord de Schengen, qui fait partie intégrante du droit européen, il n'y a plus de contrôles frontaliers entre 22 pays de l'UE. L'accord supprime tous les contrôles aux frontières intérieures, mais instaure des contrôles aux frontières extérieures de l'Union et une politique commune en matière de visas. Les pays suivants sont membres à part entière de l’espace Schengen: l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la Finlande, la France, la Grèce, la Hongrie, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, le Luxembourg, Malte, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie, la Slovénie, la République tchèque et la Suède (l’Irlande et le Royaume-Uni n’en font pas partie), auxquels s’ajoutent l’Islande, la Norvège et la Suisse (qui ne sont pas membres de l’Union). La Suisse, dernier membre en date de l'espace Schengen, a ouvert ses frontières terrestres fin 2008 et ses frontières aériennes fin mars 2009.

Si votre visa a été délivré par un pays qui applique pleinement l’accord de Schengen, vous pourrez l'utiliser pour voyager dans les autres pays de l’espace Schengen. En outre, un permis de séjour en cours de validité émis par l’un de ces pays équivaut à un visa. Il vous faudra peut-être un visa national pour vous rendre dans les pays situés en dehors de l’espace Schengen.

Aux postes frontières des pays de l'UE, on pourra vous demander de présenter d'autres documents, comme une lettre d'invitation, une attestation d'accueil ou un billet aller-retour. Adressez-vous aux services consulaires du pays concerné pour connaître les conditions exactes.

N'oubliez pas d'emporter avec vous vos documents de voyage, d'assurance-maladie et d'assurance automobile.