Aperçu

Le développement est un des domaines dans lequel l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) encourage une meilleure coordination. L’UE est un membre permanent du Comité d’Aide au Développement (CAD) et, d’après le mandat du CAD, « le Comité » développe des « […]méthodes à appliquer pour rendre disponibles les ressources nationales afin d'aider les pays et les régions en voie de développement économique, et pour accroître et améliorer l'afflux de capitaux à long terme et les autres formes d'aide au développement en faveur de ces pays et régions. »

Au CAD, une attention particulière est accordée à l’efficacité de l’aide financière au développement comme l’atteste l’adoption de la Déclaration de Paris et du Programme d’action d’Accra.

La Déclaration de Paris a été signée en 2005 à l’occasion du Forum à Haut Niveau de Paris entre les pays partenaires bénéficiaires des aides et les pays donateurs. Son objectif est d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) à l’horizon 2015 en améliorant la façon dont l’aide est assurée.

Le Programme d’action d’Accra a été entériné en 2008 « en vue d’accélérer et d’amplifier la mise en œuvre de la Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide ». Le document a été rédigé grâce à la participation de 80 pays en développement, de l’ensemble des pays donateurs de l’OCDE et d’un grand nombre d’organisations de la société civile du monde entier.

Aujourd’hui, l’UE est le plus grand bailleur mondial. En effet, sa contribution correspond à plus de 60% des dons mondiaux. L’UE s’engage en outre à augmenter son aide extérieure de 50% d’ici cinq ans et à mettre en œuvre la Déclaration de Paris.